De Saint-Maurice d’Agaune à Ell Mochallib Fl Gorna

a trier 2015 1009Qui sommes nous ?

 

La Mouche :

Artiste, peintre ; connu dans le Jura . Après avoir visité à plusieurs reprises l’Abbaye de Saint-Maurice et résidant en Egypte , l’idée lui vient de lier les deux lieux historiques.

Traducteur et initiateur de l’idée.

 

Claire :

Aventurière ; elle découvre l’Egypte avec des Egyptiens.

En une semaine, elle visitera Hurghada ville balnéaire, Karnak, la vallée des Reines, le temple d’Hapchepsout à Gorna,  le temple de Khnoum à Esna, le temple d’Horus à Edfou, Ko mombo à 40km d’Assouan et St-Maurice de Louxor.

Photographe du reportage.

 

Isis L :

J’ai le soleil de l’Egypte et les saisons de nos régions.

Habitante de St-Maurice et amoureuse de l’histoire et des cailloux, j’avais très envie de suivre un petit bout de route de mes ancêtres, les Thébains.

Scribe du reportage.

De St-Maurice d’Agaune à El Mochallib FI Gorna 

 

2015, l’Abbaye fête ses 1500 ans ; les reliques revenues du Louvre nous permettent de découvrir des trésors historiques.

La Mouche, Claire et moi-même partons à la découterte de l’histoire de St-Maurice et des légions thébaines à Louxor .

 

Nous sommes le 8 janvier 2015 ; il est 9h30.

Après un dernier au revoir à la Vallée des Rois et aux amis de Gorna ; nous saluons d’un Masalam les deux colosses d’Aménophis à la sortie de Gorna.

Installés dans un bus baladi, accompagnés par trois Egyptiens, nous traversons le pont  surplombant le Nil. Ce chemin relie Louxor à Gorna et lie le désert à la ville.

Nous roulons aux abords du souk, longeons le temple de Louxor où une église copte est implantée. Nous tournons à gauche. Stop , devant nous l’église St-Maria.

Quelle émotion…Il y a quelques jours à peine, l’Abbaye de St-Maurice était là,  juste devant nos yeux. Aujourd’hui , sa sœur spirituelle et historique s’élève devant nous.

La Mouche parle parfaitement l’égyptien ; à l’entrée, il explique qui nous sommes et quel est le but de notre visite.

L’église est un lieu ouvert, les fidèles entrent et sortent à tout moment. C’est un lieu Saint ouvert au Monde.

Un des fidèles travaillant sur le site nous guide à l’intérieur de l’église Sainte Maria.

A l’entrée , un autel dédié à St-Maurice nous appelle.

Deux coussins rouges avec les broderies des visages de St-Maurice et de ses deux légionnaires Exupère et Candide sont posés avec soin devant la lettre adressée  par l’Abbé Joseph Roduit d’Agaune à l’église orthodoxe copte de Louxor/Gorna.

Imaginez les milliers de kilomètres parcourus par cette légion romaine en l’an 200 dirigée par St-Maurice et composée de 6500 Thébains !

Imaginez qu’il ont  péri pour avoir refusé de tuer d’autres humains, en l’occurrence des Valaisans.

Dix par dix comme nous le narre notre guide , les Romains formèrent des rangs et leur demandèrent :

Tuerez-vous ces gens ?

Les Thébains répondirent qu’ils étaient des envoyés du ciel et qu’ils ne tueraient pas leurs semblables.

Et les Romains les tuèrent dix par dix ; les trois derniers furent St-Maurice, Exupère et Candide.

Imaginez que les martyrs reposent depuis plus de 1800 ans là où nous vivons, au pied de la falaise de St-Maurice en Valais.

Imaginez un lieu protégé depuis l’an 370, date de la construction de la première chapelle d’Agaune. Celle-ci détient les os de St-Maurice.

Et nous ,  vivant cette incontournable journée au-delà du temps.

 

Nous continuons la visite de Sainte Maria.

Des tableaux très colorés représentants des Saints nous guident vers l’autel et sur toutes les colonnes centrales, St-Maurice nous ouvre son autre maison.

 

L’autel est composé d’un décor simple ; des fresques de Saints, de la Vierge Marie, et au centre la Sainte scène.

Sur les deux côtés deux toiles en tissu offertes par la ville d’Alexandrie s’entrouvrent.

 

Les popes, «  prêtres » coptes, sont mariés et ont une vie en dehors de l’église mais chaque jour, ils officient de 7h00 à 10h00. Les deux toiles en tissu cachent une pièce où eux seuls peuvent aller. C’est là qu’ils chanteront et prieront pendant la messe.

Des fidèles viennent aussi se faire soigner ou demander des conseils ; c’est là que Saint-Maurice vient en aide. Les prêtres passent sur le corps le coussin enveloppant les os du Saint Martyr et entament des prières.

 

Je me laisse penser à Saint-Maurice ; aimé du Valais à Louxor, deux terres qui me sont chères.

 

Deux popes orthodoxes d’une grande prestance s’approchent de nous et nous présentent le bonheur de nous accueillir. Ils nous remontrent la lettre écrite par l’Abbé Roduit et nous invitent à participer à la grande fête du 23 février. Cette date marque le retour de l’os de St-Maurice sur sa terre thébaine et chaque année une grande cérémonie est organisée.

Nous déclinons l’invitation avec tristesse, car nous serons en Suisse à cette période.

 

Avant de quitter nos hôtes et d’entamer la route du désert, notre guide nous offre des images de St-Maurice dont deux à remettre à l’Abbaye en Suisse.

 

Nous nous arrêtons encore un instant devant l’autel dédié aux martyrs et allumons des bougies pour remercier  cette belle journée.

 

Nous quittons El Mochallib Fi Gorna heureux de ces belles rencontres.

 

Encore un dernier regard sur Louxor, le Soleil nous souhaite bonne route.

Encore un dernier regard sur Le Nil pour souhaiter une bonne nuit au Soleil.

Alfa Chokran

 

Egypte 2015 / La Mouche, Claire Monaci, Isis L Gaber

a trier 2015 939DSC00611DSC00686DSC00689DSC00690