Le barde de Savièse à Moscou

confedere_LogoUn lecteur anonyme, du Confédéré et de L'1Dex, m'adresse ce message que je retranscris intégralement

"Monsieur Riand, bonjour,

Je vous transmets copie d'un article du "Confédéré", plutôt sidérant. OF passé maître ès géopolitique.... avec de sublimes constats.

Je crois (en fait depuis le début) que notre nouvel ambassadeur à Moscou devrait urgemment prendre rendez-vous chez les blouses blanches !

Je vous laisse voir comment vous relayerez cet article sur votre blog; ça mérite d'être largement vulgarisé (dans le registre de la connerie, bien sûr) !!

PS 1: je crois reconnaître - par son style très personnel - Philippe Bender sous le pseudonyme de l'article.

PS 2 : dommage de ne pas savoir sur quelle chaîne TV russe s'est exprimé OF ..."

fontene

Une fois de plus, nous pouvons constater la différence de qualité d'information selon les médias.

Bonjour à ce journaliste de Rhône FM qui sait tout et qui ne dit rien !

 

Commentaires : 13

  1. L’interview auquel le Confédéré fait allusion à été accordé par Oskar à Sputnik France, dont il est habitué:
    http://www.youtube.com/watch?v=zOrEVARMU7A&sns=em

    Raccourcis historiques (Europe jusqu’à l’Oural, alors que la Russie a surtout été influencée par les territoires au-delà), interprétations délibérément fallacieuses ( l’influence orthodoxe plus que millénaire en Russie est surtout la résultante du schisme entre les Églises d’Orient et d’Occident et a toujours été distancée de l’Eglise de Rome) et omissions historiques ( les tsars ont-ils existés?) émaillent ses propos. Bref notre stratège de l’extrême-droite politique n’a pas le sens du ridicule en se prenant pour un intellectuel et en se faisant passer pour un « ministre ». Et demandons-nous pourquoi il s’est rendu à Moscou…

  2. Freysinger a dû lires les livres d’histoire en diagonale, les titres des chapitres et quelques photos!

    • oui et nous avons la fâcheuse habitude de regarder dans la direction dans laquelle pointent les doigts et jamais l’idée de regarder qui pointe le doigt et pourquoi.

      C’est pour cette raison que l’ épitaphe du peuple des moutons dira : « Pauvres de nous, nous avons été si naïfs ! « 

    • et vous les médias main stream à longueur de journée
      c’est parce que la perversité est très perverse qu’elle n’est pas facile à déceler.
      Même le Dr Robert Hare spécialiste de la psychopatie déclare qu’il faut parfois des mois voir plus avant d’être capable de prendre conscience du grave « phénomène » que cela représente et de son pouvoir de destruction qu’il met en pratique.

      C’est pour cela qu’au niveau du social on parle aussi de pathocratie, malheureusement lorsque l’on s’en rend compte il est déjà trop tard.
      lisez plutôt  » La ponérologie politique » merci d’avance

  3. la connerie elle est arrivée avec la chute de l’homme, chute qui l’a rendu ignorant aveugle et sourd depuis 2000 ans, et à ce qu’il semblerait comme on dit « nous ne sommes pas sortis de l’auberge ».

    @alex ci-dessus vous avez donc raison, nous assistons donc à un combat entre la vision du monde de Mr Vladimir Boukovski……et celle de Zbigniew Brzeziński………….mais merci pour votre brillante explication et démonstration, il est vrai qu’il est rassurant de pouvoir constater que finalement le Mal est concentré en un lieu unique et non pas disséminé chaotiquement tout autour de la planète.

    qui est Zbigniew Brzeziński
    « Il cofonde alors, avec le multi-milliardaire David Rockefeller, la commission Trilatérale en 1973, qu’il dirige jusqu’en 1976. Le rapport de 1975 de la Trilatérale est devenu célèbre pour sa distinction entre « intellectuels subversifs » et « responsables » et les « risques » que l’Université implique pour la démocratie. »

    le 1er président de l’UE n’était pas Walter Hallstein,
    il n’était pas un ancien nazi,
    nous ne mangeons pas d’OGM en provenance des USA,
    Monsanto n’existe pas,
    les agriculteurs se suicident car ils sont incompétents
    les accords TAFTA sont voulu pour notre bien,
    l’impérialisme américain n’existe pas
    il n’y a pas de bases américaines partout sur la planète
    Goldmann Sachs est un club de vacances comme le Club Med
    les banques suisses n’ont jamais eu de problèmes avec
    l’administration américaine
    il n’y a pas de lobby à Bruxelles
    il n’a jamais exister de manipulation ni de la parole ni des esprits
    nous sommes tous libres et non influencés
    par les discours auxquels nous sommes soumis
    la création de rails mentaux n’existant pas.
    etc etc etc

    Philippe Bender n’existe pas il est un pseudo

  4. J’attends avec impatience une mise au point de EWK sur son collègue. Ça va être saignant ou peut être pas !

    • C’est la qu’on verra peut-être si elle mérite toujours sa place de conseillère d’Etat socialiste!

  5. Le principe de neutralité comme la tradition diplomatique de la Suisse , est mise en danger ! Nombres de gens doivent
    être en etat de jouissance profonde en lisant de pareilles proses , surgissantes , rugissantes . A mon avis c est un devoir
    patriote de sévire . En revenant aux principes qui ont fait la Suisse . Non en traficant avec un fantôme , qui occulte de ces
    brindilles l intelligence humaine ? Vous croyez ….

  6. les principes qui ont fait la Suisse ont été à ce jour grandement défaits. Lorsque l’on sait que des représentants du Crédit Suisse sont appelés à participer avec le conseil fédéral et la Finma aux prises de décisions concernant les bails-in, permettez-moi d’en douter fortement
    L’échange donnant donnant pour que la Suisse puisse participer à l’Human brain project, par exemple aussi, a été que la Suisse accepte de nouveaux venus européens sur son territoire.
    la liste de ces exemples pourrait être bien longue, les bilatérales se révélant au final bien plus comme une corde au cou que comme un réel pouvoir décisionnel.

    D’un autre côté les discours politiques de plus en plus surprenants et paradoxaux sont inquiétants et personnellement je ne me demande plus « combien ces personnes ont reçus » pour tenir de tels discours, dans lesquels ce qui ressort est une forme de soumission apeurée,
    mais bien de quelles menaces la Suisse et l’Europe ont-elles peur hormis les flux migratoires incontrôlés, menaces nucléaires, menaces biologiques ou chimiques ?

    on a très régulièrement entendu ces derniers jours les politiques, et pas seulement à Infrarouge, mais aussi lors du débat du 18 mai à la salle communale de Martigny, déclarer que le problème de migrations provient d’un problème de ROBINET, et bien excusez-moi mais j’ai appris depuis petit que le robinet est un mécanisme articulé par une main humaine généralement et que pour que celui-ci fonctionne pour de vrai il doit être raccordé à un tuyau, il est donc totalement surprenant que personne ne s’inquiète jamais de la provenance dudit tuyau ni de savoir où il a son origine, voir dans quel bassin.
    or ici l’origine et le bassin ne sont QUE des nécessités purement économiques,
    la religion et la terreur semés n’en sont malheureusement que des outils.

    http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/peter-sutherland-ou-le-visage-de-176554

  7. franchement je me demande pourquoi nous en voulons aux femmes musulmanes de se voiler la tête,
    puisque nous ce n’est pas la tête que nous nous voilons mais bien la face entière, on dirait.

  8. au final chacun choisit ce que il veut croire,écouter ou avaler, comme les OGM entre autre, mais accepter les mensonges récurrents et qutidiens de la presse et des médias suisses européens ou étas-uniens d’europe ne nous permettra jamais d’avancer, cela est certain.
    on y perd le sens de la vérité de la logique de base. c’est bien le but recherché ?

    http://reseauinternational.net/euronews-manipule-volontairement-linformation-selon-la-cible-zakharova-reagit-vivement/

Commentaires fermés