GRIMISUAT. COLARGOL EN VADROUILLE AU HOME DES CRÊTES ! (69)

(PAR COLARGOL [CONNU DE LA REDACTION DE L'1DEX])

 

Consécutivement aux vérités parues dans le Temps du mercredi 28 septembre 2016, ainsi qu’aux différents articles que l’on trouve dans L'1Dex, concernant le Home des Crêtes, le directeur ad interim, M. Georges Albert Héritier, s’est senti obligé de clarifier certains éléments auprès des familles, mais toujours « à sa sauce », ce qui revient à dire, présenter les faits de manière unilatérale, édulcorée et totalement irrespectueuse.

img_7784

Tout d’abord, le directeur ad interim et le Conseil de Fondation connaissaient bien la situation catastrophique du Home en date du 4 septembre, journée des familles au Home de Grimisuat, non seulement car cette situation date depuis des années, mais aussi  car ils ont permis que cette situation se péjore. Mais ils se sont bien gardés de parler des licenciements abusifs qu’ils avaient entrepris, de la réelle situation du directeur en arrêt maladie et licencié dès la fin du délai de son certificat médical, du nombre de démissions continues depuis ce fameux 13 juin, du blocage des admissions depuis plusieurs mois, des fugues, de l’alcool...

Et aujourd’hui, comme clarification mensongère on retrouve :

  1. L’arrêt maladie de M. le Directeur et le départ de l’infirmière cheffe et de son adjointe n’ont pas permis de répondre à la demande du SSP (Service de la santé publique)

Quelle belle tournure de phrase ! L’infirmière cheffe et l’infirmière adjointe ont été licenciées sur le champ le 13 juin 2016. Le directeur aurait subi le même sort, le même jour, mais il s’est retrouvé en arrêt maladie quelques jours auparavant. Le Conseil de Fondation a délibérément choisi de se séparer de ces personnes ce 13 juin, sans s’être auparavant renseigné sur l’opérationnel en cours. Difficile de pouvoir renouveler la demande d’autorisation d’exploiter en ayant supprimé les personnes compétentes et à même de le faire !!! Et trop facile ou je dirais même, lâche, de vouloir utiliser l’absence de ces personnes comme argument de blocage des admissions.

A toutes fins utiles, le blocage des admissions a été demandé par une personne bien précise, indépendamment de cet audit du SSP,  étant donné qu’il n’y avait plus de personnes responsables et compétentes, au niveau hiérarchique, au sein du Home.

  1. Le Conseil de Fondation s’est inquiété rapidement d’évaluer avec des infirmières cheffes reconnues, le degré de satisfaction de la prise en charge de vos parents.

Quelles infirmières cheffes ? Celle nommée ad intérim par M. Héritier et remerciée après 3 mois ? Quelle reconnaissance ! Etait-elle vraiment « reconnue » pour la laisser au bord du chemin aussi rapidement ?

Et a-t-on demandé au résident, s’il était satisfait de la situation actuelle ? Car il est plus à même de ressentir que de laisser évaluer sa propre satisfaction, non ?

  1. Les toutes dernières visites du SSP relèvent même une nette amélioration du climat de travail.

Et pourtant, avec 15 démissions en 3 mois, et pas des moindres, ce n’est pas ce que l’on entend en interne… Juste pour certaines personnes peut-être, la situation s’est améliorée ! Ce commentaire est véritablement de la poudre aux yeux.

  1. La démission du médecin Dischl, annoncée par courrier personnalisé, sans avertir la direction….

Le Dr Dischl a bien informé ses patients de son départ, par courrier personnalisé, mais surtout la Direction du Home par courrier recommandé.

  1. Concernant les nominations faites par le Conseil de Fondation en date du 6 septembre

Et bien on constate qu’il y a de nouvelles arrivées… Donc, hormis leur diplôme, on ne peut pas se prononcer.

Et on constate qu’il y en a qui n’ont pas de diplôme…. Et qui ont pourtant été nommés!? Comment M. Héritier procède-t-il aux engagements ? Comment valide-t-il ces profils ?

img_7783

  1. Le Conseil de Fondation met tout en œuvre…… et prends aujourd’hui toutes les décisions de manière collégiale avec la Direction.

Donc on doit comprendre que Mme la Présidente Géraldine prend toutes les décisions avec M. Héritier, étant donné que tout le monde le sait, il n’y a pas de collégialité chez Mme la Présidente !! Que de nombreux tête-à-tête ont-ils dû avoir !

  1. Le Conseil de Fondation poursuit les démarches d’agrandissement de l’EMS les Crêtes

Comme on a pu le lire sur différents articles, ces agrandissements n’ont pas été budgétisés sur la commune de Grimisuat. Pour les autres communes ?

Mais comment peut-on vouloir continuer à poser des briques sur une structure aussi bancale que ce qu’elle est devenue ? Le Conseil de Fondation est autant aveugle que cela ? Est-ce que le Conseil de Fondation (=Géraldine) pense qu’en rajoutant quelques briques, il va pouvoir couler toutes ses « magouilles » dans la dalle ?

  1. La direction avec l’accord du Conseil de Fondation est en mesure de vous répondre à vos questions….

Tiens donc !! [CENSURE PAR L'1DEX : QUE LE LECTEUR IMAGINE LUI-MÊME !]

Permettez-moi de douter de votre confiance que je ne vous accorderai sûrement pas !

 

Commentaires : 9

  1. Oh my God! La Poste n’a pas fait suivre ce courrier sur la Croisette jusque sur mon yacht! Quand Nikaulah va lire ça, il va être fou furieux!

    Pauvre Mémé Jacqueline, je vais immédiatement la faire sortir de cet établissement. Ils sont tous fous là dedans (je parle de la gestion du home, pas des résidents).
    Surtout que même les admissions bloquées, elle s’est retrouvée avec une nouvelle voisine de chambre. C’est pas un peu étrange ça? Parce que moi quand ma carte bleue est bloquée, je ne peux plus m’acheter de sacs Prada! Faudra vraiment m’expliquer comment ils procèdent!
    Looser la banque/Nikaulah ou looser le canton, tout est possible. Quoique la banque risque d’être plus rapide à constater les arnaques.

    Bon, je vous laisse, il y a apéro! On sert du valaisan!

    • Chère Karlaaahhhh,
      Je comprends aisément ta déception. On t’a vendu du vent pendant si longtemps. C’est la politique de la maison depuis quelque temps! Gégé s’emmêle les pinceaux, rien ne va plus. Et de Georges-Albert n’en parlons pas! À part scruter ce qui n’est pas nécessaire ( non pas l’horizon…, cherche), rien n’évolue… Au contraire!!!! Surtout n’amène pas mémé Jacqueline à Savièse, c’est aussi lui gère ( enfin presque lui). Ramène mémé sur la Croisette, ça lui changera un peu d’air!
      Un ami qui te veut du bien. Je ne sais pas si tu te rappelles de moi, Eustache? J’attends toujours ton passage dans les parages. Y a la brisolée maintenant !!

      • Oh oui, mon Eustache, je me ferais une joie de venir jouer avec tes châtaignes et de les manger (pour la Brisolée donc) pendant que Nikaulah ira promener mémé Jacqueline et lui trouver une nouvelle demeure.
        Je sais, je sais déjà tout pour Georges-Albert. Quel pied marin, une dans chaque port! (De cabanes pour pêcheurs donc). Il est souvent au four et au moulin, façonne les miches et les baguettes. Quel boulot de fou!

        Bon Eustache, je me réjouis qu’on beurre les châtaignes together et la prochaine fois, on dégustera du Karlaaaahviar sur mon yacht.
        Love & Bisous bisous

  2. Au-delà de ces subtiles considérations, on observe que les homes pour personnes âgées restent des institutions hautement sensibles et quasi ingérables. Les problèmes y sont récurrents, je me demande si les difficultés cumulées ne tiennent simplement pas au système: regroupement de personnes âgées acariâtres et déboussolées, fins de vie difficiles, mal être, isolement de leurs familles, rupture brutale avec leur vie antérieure, abandon de leur domicile etc. Cette situation déteint sur le personnel qui, malgré sa bonne volonté, se trouve aspiré dans une sorte de trou noir. Il suffit en plus que le personnel soit sous-doté, que les difficultés financières surgissent etc pour que ça devienne explosif.

    • Alors M’sieur Lampion,
      Vous faites fausse route je pense. Mémé Jacqueline est hyper drôle et les personnes qui s’en chargent parlent d’elle comme un rayon de soleil!
      Plus sérieusement, les personnes âgées ne sont pas plus chiantes que des adultes ou des enfants. Il n’y aurait dans ce cas aucun métier agréable: gynéco, dentiste, assistante maternelle, éducatrice, pédicure, infirmière, etc… Le personnel aime son travail pour la plupart et le fait très bien. C’est la gestion qui est archi-nulle depuis que GMB y est venue mettre son merdier. Maintenant elle fait juste mine de nettoyer sa bouse et voudra bientôt montrer au monde entier comme elle a sauvé le home (en oubliant de préciser que c’est elle qui l’a ruiné).

      • Chère Karlaaahhh, je préfère votre vision à la mienne, encore un peu éloignée de ces lieux dont on ne parle que pour évoquer les dysfonctionnements. J’avoue que le modèle des temps anciens où les personnes âgées étaient prises en charge par leurs proches semble plus bucolique et équilibré, quoique, des excès et dérapages devaient également s’y produire de temps à autres….

  3. Il semble pourtant que la démission du médecin a été envoyée à la direction et aux 3 présidents de commune… comment peuvent-ils laisser passer un Paul ramassis d’inepties si ce n’est en étant totalement inféodés à la Reine?
    Il s’était intéressant de lire la lettre que le Dr Dischl a transmis aux résidents… qui sait, mémé Jacqueline en a-t-elle peut être gardé copie?

  4. En pensée avec toi, home Les Crêtes.
    Le silence finit toujours par retomber.
    Fais confiance à « la famille ».
    Amicales salutations

    Home St-Sylve, Vex

Commentaires fermés