JO 2026 (2016). DE NOMBREUSES QUESTIONS EN SUSPENS

asset-version-98bd631b89-203776875(PAR PS VR)

 

Lors de la session d’octobre dernier du parlement valaisan, le député du parti socialiste Jean-Henri Dumont avait déposé une interpellation urgente intitulée « Jo 2026, quels engagements ? ». Le texte avait été co-signé par Annick Clerc-Bérod (PCS-Centre gauche), Barbara Lanthemann (PS) et Marie-Paul Bender (PCS-Centre gauche).

Malgré le caractère urgent notoire de la question, et au vu des communications de ce jour, il apparaît que cette interpellation relevait vraiment de l’urgence et aurait dû être traitée comme telle. Le PSVR s’interroge dès lors du refus du Bureau d’entrer en matière à son sujet !

Le communiqué de presse du comité de candidature, co-signé par M. le conseiller d’Etat Jean-Michel Cina, et M. Marcel Maurer, président de la ville de Sion, indique qu’un montant de 4 millions a été alloué pour la phase de candidature internationale. La Ville de Sion a été choisie en qualité de Ville Hôte et contribue également à hauteur de CHF 1 million de francs au budget de la candidature internationale.

 

Un tel projet ne manquera pas d'avoir des conséquences durables pour la ville hôte et pour le canton, tant en ce qui concerne les finances que le développement durable et l'environnement. C'est pourquoi nous souhaitons obtenir les réponses les plus précises possibles aux questions suivantes :

 

  1. Quelles sont les attentes du canton dans ce projet valdo-valaisan avec Sion comme ville hôte?
  2. Quelle est l'implication et l'engagement des autorités communales et cantonales dans la gouvernance de ce projet JO 2026 ?
  3. Quelles sont les consultations démocratiques, les décisions et les échéances politiques concernant ce projet ?
  4. En cas de désignation par le CIO, quels seraient les besoins d'infrastructures à développer et les financements y relatifs prévus ?
  5. Quelle est la part de financement privé et la part de financement publique prévue dans les différentes étapes de ce projet ?
  6. Quels seront les impacts de ce projet pour la population de ce canton en matière de développement durable ?
  7. La Fondation du développement durable est-elle associée à ce projet JO 2026 ?

 

Le PSVR estime qu’un tel engagement doit être pris de consort avec la population, les autorités cantonales et communales. Le financement du projet ne devrait en outre pas prétériter davantage les finances cantonales, au vu des nombreuses coupes prévues dans les budgets de la formation, du social, de la santé et du développement économique. Nous attendons des autorités une communication précise et transparente, qui contribuera de manière optimale à rallier tous les acteurs politiques et économiques du canton au projet.

 

 

Post scriptum de L'1Dex : lapsus = 24_11_2016-jo-2026

Commentaires : 3

  1. La politesse constitue l’élément superfétatoire de la lettre.

    La charogne qui embarque une collectivité dans une aventure avec le CIO, la FIFA, l’UEFA et autres IAAF doit maintenant savoir que des comités citoyens les retrouveront jusqu’au dernier. Cela se passera au milieu de la nuit quand ils ne s’y attendront pas. Nous les secouerons par les pieds pour faire tomber leurs pièces de monnaie une à une.

    S’ils souhaitent modéliser la scène, qu’ils pensent à un sapin de Noël, qui a passé un mois dans un appartement et que l’on secoue le 20 janvier jusqu’à ce que la dernière aiguille soit tombée.

    Qu’à chaque fois, ces cas sociaux truands trouvent des relais chez nos élus pour faire don de fonds publics qui vont raquer des comités de candidature bidon composés de crapules me révulse.

    Comment? Evidemment, pas une plainte. Nous sommes au pays des moutons muets.

    PS: Espérons que pour une fois soit créé concomitamment un comité anti-candidature des JO en Suisse!

  2. ‘manque une question là dans votre lettre PS VR.
    C’est question 8: A QUI PROFITE LE CRIME ?
    Mais bon vous avez sûrement pas posé parce que vous saviez déjà la réponse… (?!?!)
    C’est-à-dire Christian-Constantin-un-oursin-dans-la-main-un-aspirateur-à-fric-dans-l’autre (?!?!)
    Bon en même temps c’est normal, c’est l’empereur du coin ! C’est même la TV qui nous le dit dans son émission Temps Présent. Alors qu’Est-ce que ça doit être vrai. Et qu’Est-ce Ronchon et moi devrions la fermer ! (lui veut le et les secouer par les pieds pour en faire tomber les pièces jusqu’à la dernière, il aura sûrement une tendinite avant d’arriver au bout). Prévoyez une ambulance lol

Commentaires fermés