ROGER FEDERER DEMANDE LE CHALLENGE TV ET EMPOCHE SON XVIIIème TITRE DU GRAND CHELEM

Balle de match pour Roger Federer. Un coup droit croisé qui finit hors de portée de Raphaël Nadal. Qui demande le challenge TV. La balle est-elle juste dehors ou a-t-elle touché la ligne ?

Nadal réalise au début du cinquième le break, puis mène 3 à 1 face au meilleur joueur de tous les temps. L'Espagnol est à portée du destin du Suisse : 14 titres du Grand Chelem, à un doigt d'un quinzième titre. Et c'est alors que le 17ème joueur mondial, face au 9ème, survole le jeu, aligne des coups droits gagnants, des revers de rêve et des services canons. Rapha n'est pas en reste, s'accroche, semble à même de l'emporter, mais concède un contre-break. Et Roger, dans une finale fantastique, atteint les sommets, s'offre trois balles de nouveau break, magnifiquement sauvés par son rival, ne cède pas et prend le large. Mais Nadal, fantastique, s'accroche, encore et encore. Il sait que le match se décidera à un petit rien.

Première balle de match sauvée. Plus personne n'oserait parier un kopeck sur la fin de la rencontre. Federer demande un premier challenge TV sur un service gagnant. La caméra lui donne tort. Nadal est toujours dans le match. Et puis un ace et une autre balle de match, celle d'une dix-huitième victoire en Grand Chelem. Une ambiance extraordinaire. Melbourne vibre. Et sur la 2ème balle de match Federer lâche un coup droit croisé de vainqueur. Nadal ne peut toucher la balle, mais il devine que la balle est hors du terrain de jeu. Ou, plutôt, il la pressent en pleine ligne, mais il veut croire que la défaite n'est pas certaine. Challenge !

Le stade se tait. Federer doute. Et puis la sentence, irrécusable. La balle est pleine ligne.

Roger Federer est de retour. En number one. Numéro 1 de l'histoire du tennis.

Nadal dira que ce fut une "great week" pour lui, qu'il a beaucoup travaillé pour revenir à ce niveau, après ses problèmes de santé. Et dans sa tête, il est peut-être déjà à Roland-Garros. En grand favori. Et il reviendra à Melbourne pour gagner le tournoi.

Federer, qui a joué son 100ème match en Australie, avec 5 titres à Melbourne, reçoit le trophée de l'inoubliable Rod Laver : "Merci à tous. Félicitations à Rapha. Je ne pense que tous deux pensions jouer il y a cinq mois la finale de l'Open d'Australie. Le tennis est un sport dur. J'aurais bien aimé que le match nul existe en tennis pour partager cette victoire avec Rapha. Je remercie mon équipe. Nous avons réussi après ces six  mois à se soigner et à travailler très dur."

Melbourne 2017 restera un grand moment dans l'histoire du tennis.