CONSEIL D’ETAT 2017. ESTHER, THOMAS, DITES-NOUS POURQUOI …

Barbara Lanthemann se tait.

 

Esther Waeber Kalbermatten n'a pas hésité. Devant les caméras de la RTS, elle a avoué sa préférence. À ses côtés, au gouvernement, elle préférerait Frédéric Favre, car le PLR mériterait de disposer d'un siège au gouvernement cantonal du fait de sa force à l'intérieur du parlement. En choisissant de privilégier ce discours, EWK veut non seulement enterrer les espoirs de Stéphane Rossini, mais elle dit en mode sourdine débranchée qu'elle préfère siéger avec un homme de droite ayant derrière lui un groupe parlementaire fort, plutôt que d'être contrôlée pendant quatre ans par un "camarade" socialiste qu'elle entend frustrer d'un accès au trône.

 

Dans ce Game of Thrones à la mode valaisanne, après Oskar s'acquoquinant avec Momo une législature durant alors qu'il a été élu pour briser la suprématie PDC, après Nicolas Voide se fiançant avec l'UDC et trahir les Oranges, voici venu la trahison à la gauche de l'échiquier politique, avec Esther donnant sa main à Frédéric Favre pour empêcher Stéphane Rossini de siéger à la Planta.

 

Et voici que Thomas Burgener, le maître en stratégie haut-valaisanne, y va de son inimitable contre-vérité. Je le cite dans le texte, parce que ceci va réveiller Oskar Freysinger, Jérôme Desmeules et même ... Olivier Salamin. Écoutez mes frères, parce que le renard n'est rien à côté de Thomas Burgener : "Monsieur le docteur Me Riand,  député au Conseil général de la ville de Sion, membre du PS, ferait  mieux de soutenir les 2 PS. Difficile quand il soutient l'autre Clown Freysinger".

 

Lorsque le jeu est dévoilé, les cartes retournées sur la table, il ne reste plus qu'une solution aux artistes du salto arrière renversé double vrille, c'est de tenter de faire passer ses propres cartes pour celles du voisin.

 

Mais démontrer que Thomas Burgener crée du fait alternatif pour détourner l'attention est enfantin :

 

  1. J'ai appelé jusqu'à hier à voter EWK et Rossini
  2. Contrairement à mon frère, je ne suis pas docteur.
  3. Je ne suis pas député mais conseiller général.
  4. En disant que j'ai soutenu Oskar Freysinger, un clown, l'appelle-t-il, Thomas Burgener ment effrontément. Les lecteurs de L'1Dex et ceux qui me suivent sur facebook et twitter le savent : ils reliront, notamment, l'article du 21 février 2017, Oskar Freysinger. Pour ne pas avoir une once de regret, ou le premier de la série, le 3 décembre 2016, Le passif du bilan de la législature de Oskar Freysinger.

 

quelques jours du 19 mars, une certitude : Esther Waeber Kalbermatten, à quelques encablures de la ligne d'arrivée, a commis un acte de trahison socialiste à l'égard de Stéphane Rossini.

 

À moins de penser qu'il ne s'agit que d'un acte de fidélité cachée envers le Parti Unique du Haut-Valais dont les trois cadors présents au second tour n'entendent pas être départagés à la photo finish "par" le francophone Stéphane Rossini.

 

Barbara Lanthemann se tait.

 

Bonjour à tous les socialistes qui fêteront le succès du PS dans l'harmonie à la Rue de Conthey en cas de coup double !

 

 

Post Scriptum : n'oubliez pas vos sms avec cette mention "UN SEUL NOM : STEPHANE ROSSINI"

Commentaires : 52

  1. Thomas Burgener est un sacré menteur. Il est pris sur ce coup la main dans le sac.

    Les lecteurs de L’1Dex se marrent.

    Riand rime avec indépendant !

    • Toutes et tous qui ne sont pas d’accord avec cet homme (ou cette femme???) anonyme sont des sacrés menteurs. J’en prends acte.

      Je vote – contrairement à Me Riand qui ne vote que pour Rossini et qui sécurise ainsi la reélection de son ami OF – les 2 candidat-e-s du PS. Dont acte.

      • Le mensonge, – crasse -, c’est d’avoir soutenu que j’ai fait campagne pour Oskar Freysinger.

        Thomas Burgener, sur ce coup, a perdu toute crédibilité.

        Je laisse le soin aux lecteurs de L’1Dex, dont à Aliocha, de fixer leur position, ça ne devrait guère être difficile !

        • Depuis des mois Me Riand, conseiller général de Sion PS, harcèle la Présidente du Conseil d’Etat. Et il veux sortir Esther Waeber-Kalbermatten du Gouvernement. En voulant cela, il fait campagne pour OF.

          Pourquoi?

          Si EWK ne serait plus élue (ce qui ne se produira bienheureusement pas, Me Riand!), du district de Conthey soit Rossini (ce que je souhaite) soit Favre (ce que je ne souhaite pas) serait l’élu. Les deux ne peuvent pas être élus nous dit la constitution dépassée. Et pour la cinquième place…..resterait encore OF. C’est la méthode de soutenir ses amis.

          • Monsieur Burgener est un créateur de faits alternatifs. Je l’ai démontré avec mon prétendu soutien de Oskar Freysinger. Il persévère, parce qu’il sait que la question n’est pas Esther Waeber Kalbermatten, soutenu par exemple par Jacques Melly et en tête en Anniviers, mais qu’il s’agit de la cinquième place et des conséquences pour la suite dans le Haut-Valais. Mais il sera intéressant de voir le soutien reçu au 2ème tour dans le Haut-Valais par le candidat romand le plus compétent, ce grâce à la bonne campagne réalisée par Thomas Burgener et par les siens.

            Une chose est certaine : sur le vu des réactions venant du Haut, j’ai pointé très exactement à l’endroit qu’il fallait pour que la démocratie et la question de la représentativité ne soit pas oubliée.

            Au fait, a-t-on entendu Thomas Burgener s’exprimer sur la surreprésentativité du Haut-Valais, à Berne et à la Planta ?

    • Et si le jeu d’EEK voulait tout simplement éliminer Oscar qui a été le seul à ne pas subir ses 4 volontés!

    • J’en pense que les écrivains à la petite semaine qui ne sont pas fichus de signer leurs commentaires de leur vrai nom ne méritent pas de réponse. Tout simplement…

      • La qualité d’un commentaire ne dépend ni du pseudo, ni du nom réel de son auteur.
        Pour l’instant, L’1DEX a choisi de tolérer les pseudos.
        C’est ainsi.
        Si l’on veut donc participer à L’1DEX, il faut en accepter les règles de jeu.

  2. Devant de telles couardises et des mensonges aussi gros que dix fois le Valais dit supérieur, j’ai ouvert à nouveau mon enveloppe pour tracer le nom de madame la si peu ministrable, pour ne pas dire carrément totalement nulle, pour laisser le seul nom de STÉPHANE ROSSINI, un homme droit que finalement le Valais ne mérite pas !

    Petite proposition à madame la ministre : changez donc le logo sur votre papier officiel par celui de Zeltner !!!

    • Et moi, je l’ai tracée 10 fois, et j’ai réécrit son nom par-dessus pour pouvoir le tracer encore une fois!

      La traîtresse a donc, par sa préférence pour le candidat de droite, annoncé en sourdine un échange de voix entre elle et le PLR.
      C’est clair comme de l’eau de roche.

  3. Au soir du 1er tour, c’est l’euphorie chez le PS. Il revendique 2 sièges au Gouvernement.

    Lundi matin, le PS peut avoir 2 sièges, 1 ou 0….Son sort n’est pas entre ses mains.

    Au 1er tour, les camarades du PS n’ont pas utilisé le crayon. Au second tour, plus personne n’est sûr de rien, y compris les candidats. La tension est à son comble. Lorsque le doute s’installe, le caran d’ache rassure.

    EWK n’a pas été exceptionnelle. Elle aurait dû avoir la sagesse de laisser sa place à l’homme d’Etat Rossini. Le PS aurait été uni.

    J’insiste sur ma demande : quelle réaction lundi de l’Index, de Lanthemann et de Mme Anne Darbellay si Rossini n’est pas élu grâce à Esther et pire, si aucun siège pour le PS.

    Merci Esther, le soutien de Momo, d’Oski et maintenant du PLR.

  4. Les socialistes ne comptent déjà pas tellement dans les élections valaisannes. Si en plus on se met à diviser les voix entre les deux candidats arrivés dans les cinq premiers, on court à l’échec : 0 candidats élus au deuxième tour. Je suis choquée par cette tentative de division.

      • Vous avez écouté tout le débat ? Ou seulement l’extrait malhonnête de la TV romande ? Elle aurait pu être plus clare et je n’ai pas aimé ce passage non plus, mais ses propos ont été tronqués et cités hors contexte.
        J’espère vivement que Rossini soit élu et cela me ferait mal au ventre que le Valais doive se passer de ses compétences, mais je ne vais pas pour autant me mettre à biffer une femme socialiste qui de plus est la seule femme de ce gouvernement. Saisissons la chance d’avoir deux socialistes au gouvernement et vôtons compact !

        • Je suis d’accord avec Christiane Roh. Sortir une phrase du contexte est malhonnête. EWK le dit sur FB et vote Rossini.
          Nous devons donc voter les deux candidats si nous ne voulons pas devenir la gauche la plus stupide de Suisse en favorisant le retour d’OF.

        • Vous avez parfaitement raison. Nos médias télévisuels savent très bien choisir l’extrait qui tue, peu importe le contexte.
          Je ne suis pas franchement un partisan d’OF, mais au téléjournal, j’ai trouvé dégueulasse que la RTS choisisse et fasse passer 10 secondes de la campagne haut-valaisanne d’Oskar durant lesquelles il s’exprime très grossièrement en dialecte. (En gros: on m’a mis dans une sacré merde).
          Pour la plupart des Romands, ces mots seront passés inaperçus, mais pour ceux qui comprennent le Haut-Valaisan pas.
          Si cela n’est pas de la manipulation…

  5. Plus je connais les Haut-Valaisans et plus je regrette qu’à la bataille du Trient les Radicaux et les Libéraux n’aient pas exterminé jusqu’au dernier les sauvages combattants du Haut-Valais à la solde de l’évêque de Sion,

    • Je pense que Me Riand ne devrait pas censurer les commentaires des personnes qui écrivent sur son lien, mais le commentaire de la personne qui signe `PS devrait faire l’objet d’une réflexion plus pointue, car elle est à mon sens intolérable sur ce site.

      • Si j’avais eu un sens de la censure plus acéré, Loxley eût été souvent banni !

        Donc soyons ferme à la fois sur le principe de la liberté d’expression et sur le Manifeste de L’1Dex.

        Je le concède toutefois, l’exercice est très périlleux, comme nous l’a montré la solution adoptée par la NZZ.

  6. Dans le domaine de la contre-vérité, l’appel de l’1dex en faveur d’un gouvernement « apaisé » qui comprendrait les deux officiellement socialistes est aussi très amusant… Vous imaginez la premièree séance du Conseil d’Etat avec EWK et Rossini?
    EWK: « Pour garder un rythme tranquille, je garde mon département de la santé. »
    Rossini: « Au vu de mes immenses compétences, moi je pense que le département de la santé doit me revenir car moi j’ai d’immenses compétences. »
    Les 4 années suivantes seraient bien pénibles: un choix entre les 2 candidats de cette liste s’impose donc…

  7. Il y a en valais cette habitude crasse de faire perdurer le copinage et les alliances malsaines pour laisser de côté les vraies compétences?
    Rossini a du caractère. Mais il a surtout de grandes compétences déjà démontrées à Berne. Je suis de plus en plus déçu de ce Valais. Favre n’a aucune expérience politique. Et cette « domination » pdc est injustifiable elle aussi.
    Déçu.

    • Le copinage et l’incompétence crasse, elle vient du PS ! Il ne devait jamais y avoir 2 candidats…

      C’est marrant ceux qui demande de voté Rossini pour ses compétence balaient totalement les compétences de Favre (qui sont un peu plus grandes que celles de Rossini en gestion de personnel ou finances notamment)
      Ceux qui demande de voté Rossini pour ses relations à Berne et son expérience politique, nous demande de virer OF
      Ceux qui se plaignent de la sur représentation du PDC (60% de sièges pour 42%) et qui étaient encore il y a 2 semaines à 300% pour le système proportionnel, nous demande d’élire 2 PS (40% de siège pour 13,8%)

      Dans le genre logique on a déjà vu mieux….

      • Je dois avouer que privilégier la compétence de Frédéric Favre à celle de Stéphane Rossini avec tant de mauvaise foi mérite presque un éloge ! Quelle connaissance dans le champ des politiques publiques a Frédéric Favre ?

        Thomas Burgener n’est pas le seul créateur de faits alternatifs dans notre canton.

        Pour le reste du commentaire, L’1Dex n’a jamais dit ne pas partager les vues de « cohérent ». Mais je vais ici observer que, d’une manière ou d’une autre, il y aura surreprésentativité (le Haut-Valais, le PDC, les hommes, etc.). J’espère que « cohérent » est favorable à la Constituante ?

        • Ce qui est drôle c est de mettre en avant des arguments totalement différents selon qu’on veut s’opposer à Favre ou OF !
          Si uniquement les compétences politiques vous intéressait, vous n auriez aucun problème à élire OF…
          Et si seule les compétences étaient importantes, le PS n aurait jamais du représenter EWK.

          Je me fais aucun soucis concernant les compétences de Favre à gérer un département. Par ailleurs pour la politique politicienne et les contactes à Berne, il y aura Darbellay, la diversification des compétences est plus intéressante que le cumul des mêmes qualités.

          Il me semble que le Valais (et le PS) ne se limite pas à ce blog ou à maître Riand ?
          Je suis pour une constituante depuis très longtemps.

          • En tout cas, nous avons bien vu dans les affaires Giroud, Cleusix, San Giorgio que ce n’étaient pas les connaissances dans le champ des politiques publiques qui faisaient défauts….

  8. quand Mr Rossini nous offrira la possibilité de la caisse unique dans le réel on parlera alors de ses compétences.

    • non, les 2 PS seront élus – même si cela ne fera pas plaisir à Me Riand….

      mon pronostic:

      les 3 PDC : tous autour de 46’000 voix = é l u s
      EWK: 34’240 + 13’000 = 47’240 = é l u e
      Rossini: 32’788 + 5’000 = 37’788 = é l u
      Freysinger: 30’857 + 5’000 = 35’857 = p a s é l u
      Favre = 22’731 + 12’000 = 34’731 = p a s é l u

      • Mr Burgener,
        étant donné que 2 PS vont être élus nous vous remercions par avance de veiller à ce que TOUS les membres du PS signent l’initiative ci-dessous.
        le quotidien nous a démontré une partie des abus monstrueux ayant lieu dans le domaine de la protection de l’enfance et des adultes en état de faiblesse, la lutte doit se poursuivre pour que notre pays retrouve un peu de décence dans ce domaine.

        merci d’avance à tous les membres pour leur signature
        merci pour tous les « dépossédés » malgré eux.

        http://www.ch-volk.com/Initiative/

  9. EWK ne divise rien. Pas davantage que Nicolas Voide ou Oskar Freysinger. Il ne faut pas chercher de boucs émissaires pour occulter les profondes fractures qui traversent le Valais dans tous les sens: politiques, démographiques, économiques, culturelles… Les partis et leurs candidats tirent la couverture à eux en fonction de leurs intérêts à court terme. Cette petite cuisine n’a rien de bien nouveau et le menu du jour n’est pas prêt de changer. Faut-il encore s’en étonner et s’en émouvoir? . La stratégie électorale de M. Freysinger n’a rien fait d’autre que de mettre en lumière les opportunismes des uns, des unes et des autres ! Et tant pis si les aspirations légitimes du peuple valaisan au changement et à l’ouverture, clairement manifestées à l’issue du premier tour, ne sont pas écoutées.

    Bien le bonjour à tous les frustrés du 19 mars!

  10. Si Oskar est un clown, ce que j’accepte bien que ce terme soit trop noble pour OF, les synonymes ne manquent pas pour qualifier Burgener: « fantoche, bouffon, charlot, gugusse, turlupin etc. » En fait, tout ce que je ne supporte pas, car d’une mauvaise foi crasse. Tout au long de cette partition politique, Stephane ã eu une conduite exemplaire, nullement partisane. Bravo pour cette indépendance d’esprit. Indépendance qui manque totalement à Burgener! Quant à EWK, elle est égale à ce qu’elle a été durant ces quatre ans, pitoyable. Je rajouterai, pour rėpondre à Christiane, que j’ai vivement cabalé, moi aussi, pour une confirmation du premier tour. Mais EWK, a pour ma part, la chance d’être dans un contexte imposant le vote utile, car sinon elle n’aurait pas eu le soutien de bon nombre d’électeurs. Quant à cette motivation de la femme à tout prix, je n’adhère absolument pas. Seule la compėtence compte!

    • « J’ai vivement cabalé »

      Quel aveu ! Voici la définition wikipedia de la cabale : « Une cabale est une forme de complot ourdi par un groupe de personnes unies autour d’un projet secret visant à conspirer pour le succès de leurs opinions et de leurs intérêts au sein d’un État ou d’une communauté donnée. » Avec cette campagne : Il ne faut donc pas se plaindre qu’il existe des complotistes.

      Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cabale

  11. heureusement j’avais encore mon enveloppe … j’ai donc suivi Esther et je l’ai barrée au profit de Favre …

  12. Si j’analyse de manière sémantique les mots de Thomas Burgener (bien que le fait de n’être pas de langue maternelle française puisse lui servir de joker), je constate qu’il dit : soutenir l’AUTRE CLOWN Freysinger.
    Si OF est l’autre clown, alors qui est le premier ? Riand …Rossini…?
    Un lapsus calami révélateur ?

    • Personnellement je pense qu’il voulait dire l’autre clone de Freysinger, cad Favre : vu l’alliance indéfectible du PLR et dE l’UDC au Conseil National pour tous les grands thèmes tels la RIE III et les retraites, cela fait tout à fait sens de parler de Favre et d’OF en tant que clones le style est peut-être différent, mais sur le fond PLR et UDC sont d’accord, sauf sur les questions de société, comme le mariage pour tous etc.. le PS Doug trouver des alliances et le PDC est plus proche de lui que le PLR.

      Vous avez lu l’analyse de David Hiller dans le temps d’aujourd’hui (16mars) ? Il pense qu’il va y avoir congruence PLR/UDC.

  13. Notre système électoral démocratique favorise souvent les « conformes » ou les « médiocres » au détriment des meilleurs.

    Nous assistons donc, sans trop réagir, à un nivellement par le bas généralisé.

    Refuser cette médiocrité est un acte essentiel dans le monde d’aujourd’hui.

    Choisissons les meilleurs.

    Et prenons garde à ne pas nous laisser abuser par les manipulations fréquentes dans les médias et sur les réseaux sociaux.

  14. Bon vous pouvez donnée un lien pour que je puisse voir la citation de Burgener dans son contexte ? Je pense qu’il veut dire qu’en divisant la gauche in fait le jeu de Favre, ce que je pense aussi.

  15. J’adore quand la gauche se tape dessus et que Manfrino amène son grin de sel complètement décalé  » Riand a eu une conduite nullement partisane »

  16. Attendons le résultat de ce dimanche. La nervosité augmente, surtout chez Me Riand…. 🙂 . Soyons optimistes pour dimanche: 2 socialistes au Gouvernement (même si le Maître n’aimerait qu’un seul…..) . Bonne journée à toutes et à tous.

  17. Aujourd’hui où grâce aux mathématiques on arrive à envoyer des sondes spatiales hors du système solaire, là où en Valais on n’est même pas capables d’établir un mode de scrutin (mathématique) capable de représenter correctement la volonté des électeurs.

    Il y aura en effet ici en principe, par exemple, 3 PDC là où le peuple n’en voulait que 2, PLUS tout le reste soit, un du parti « A » à la place d’un du parti « B », et B à place de C, et même A1 à la place de A2, contrairement aux volontés du peuple toujours.

    Il est pourtant si simple de respecter STRICTEMENT INTEGRALEMENT cette volonté… ! que ne pas le faire ne répond que d’une arnaque planifiée… ou complot (les coupables étant notamment ici, bien sûr, en premier lieu, ceux à qui profitent le crime soit, le PDC).

    Et tout ça nous rend mauvais. Nous rend comploteurs à notre tour. Par con-tagion. Et alors qu’il serait pourtant si simple de supprimer toutes possibilités d’échafauder quelques stratégie (machiavélique… ou même normale) que ce soit, en demandant à l’électeur de s’exprimer de manière on ne peut plus pointue (on ne peut plus précise, on ne peut plus détaillés) sur ses desideratas.

    Qu’attend-on pour le faire ?

    Et cela d’autant plus que ce jour-là on aura même réglé que la moitié du problème de la farce de démocratie qui nous « intéresse ici » (voire même le 1/4 ou le 1/8 même en fait, mais bon, mettons la moitié, ça passera mieux pour commencer) sachant qu’on ne ce remède ne concernerait encore que ceux qui votent (c-est-à-dire la moitié des gens) et même pas l’autre moitié. La où le problème de démocratie reste (donc) encore plus énorme que pour les votants.

    Et « NON ! C’est pas leur faute s’ils ne sont pas aussi cons que nous qui votons ! »

    • Non mais des théories….

      Si jamais l’élection c’est dimanche ! Alors nous parler de la volonté des électeurs faudrait déjà les laisser se prononcer ! Non ?

  18. En tant que femme, je voterai Esther ! Un CE de cinq hommes, vous n’y pensez pas ! C’est fou ça, le Valais a la possibilité d’avoir deux socialistes et voilà que des propos méprisants, voire carrément méchants fleurissent sur le blog contre la seule femme candidate, et socialiste de surcroît. A ce jeu-là, nous risquons de perdre …

  19. A vous j’observe qu’il est difficile de s’extraire de ses querelles partisanes. Espérons qu’OF n’en tirera pas profit en se faufilant au 4ème ou 5ème rang entre ESW, Rossini ou Favre.

    Pensez à donner le maximum de suffrages aux trois candidats ci-dessus + 2 PDC pour barrer la route à OF.

    C’est ainsi que je voterai et pourtant j’ai mes préférences. Je choisis cependant la variante qui fera passer deux parmi les trois candidats ci-dessus sans que je puisse déterminer lesquels . Mon vote construit un CE sans « clownerie » et je construis en concert avec tous les citoyens qui visent la même cible.

    Quand la campagne est menée par les chefs de parti, les stratégies sont forcément réduites à une lunette unique.

    Je ne suis pas seule à voter. Je vote de façon à ne pas risquer une présence au CE non souhaitée par beaucoup.

    • Je partage totalement cette analyse !
      Limpide, claire, elle est le meilleure gage d’effacer la couleur brune et d’en mettre une plus attrayante.
      Néanmoins, je crains que les stratèges des partis, qui au soir de 1er tour se réjouissaient du camouflet
      adressé au barde, ne lui ouvrent à nouveau la porte.
      Seul l’élection partisane compte … ainsi donc , on ne ravalera pas; la couleur brune restera !
      Toute cette campagne, à cause de l’entêtement partisan n’aura servi à rien !!
      Dommage si au soir du 19 mars, la seule conclusion sera : ELECTION PIEGE A CONS !!!

  20. Est ce à dire que vous auriez à choisire entre le choléra et la peste ? Soyons misérables .

Commentaires fermés