POUR QUI « VS.1 » VOTERA-T-IL POUR EVITER LES TRACASSERIES DE L’ÉTAT DU VALAIS ?

C’est un entrepreneur haut-valaisan, Otto Ruppen, propriétaire d’une entreprise de béton à Stalden, qui a acheté les plaques minéralogiques «VS 1» mardi. Le plus étonnant est que le Valaisan a dépensé 160´100 francs alors qu’il n’utilisera pas ses plaques sur un véhicule ! Dans le Walliser Bote, qui a révélé mercredi l’identité de l’acheteur, ce dernier indique qu’il entend placer les plaques «VS 1» dans son entreprise avec un message de dénonciation envers l’Etat du Valais. L’homme indique avoir fait cet achat afin de protester contre les tracasseries dont il serait victime de la part de l’Etat du Valais et de ses services. L’homme a d’ailleurs déplacé le siège social de sa holding dans le canton de Nidwald pour protester contre les autorités valaisannes.

Commentaires : 6

  1. C’est quand même ridicule d’avoir autant d’argent pour ne plus savoir qu’en faire…
    … et verser CHF 160100 à l’Etat comme signe de protestation contre l’Etat… faut être Valaisan Supérieur pour comprendre cette logique…

    A ma connaissance, s’il n’immatricule pas un véhicule, il n’aura pas la plaque… et elle sera remise en vente en 2019…

    … maintenant, si son plan, c’est de ne pas la payer pour qu’on en parle, et continuer dans les tracasseries administratives…

  2. Tiens !!! Un copain à moi !
    Qui se fait lui aussi chier dans le tube par l’Etat !.
    Mais bon, je vais quand même pas l’appeler pour qu’on se fasse une bouffe (en l’honneur), parce que comme on est quand même 300’000 (sans-dents) à se faire « CDLT » (c’est… « chier dans le tube ») en permanence par l’Etat (lamentable) de ce canton), pas de quoi en faire un fromage !
    Par contre, je vais déplacer mes papiers à Nidwald ça c’est une bonne idée !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *