Nom de Dieux du Stade (17/22)

Bourdieu

22 chroniques (2 X 11)  pour illustrer Pierre Bourdieu. Pourquoi 22 ? parce que l’arbitre … Tout maire rêve d'inaugurer son stade pour livrer en pâture un spectacle au final relativement bon marché. La bourgeoisie a trouvé au terrain de foot un terrain de conquête et de décontraction. Le sport permet de contrôler la jeunesse, d'accumuler et d'entretenir un capital de sympathie et d'honorabilité susceptible de se convertir en gain politique. La renommée d’une équipe de foot participe aussi à la gloire d’une ville et l’inscrit sur la carte du monde. Qui aurait entendu parlé d’Auxerre ou d [...]

FIFA tension (14/22)

Bourdieu

22 chroniques (2 X 11)  pour illustrer Pierre Bourdieu. Pourquoi 22 ? parce que l’arbitre … La FIFA, Fédération internationale des associations de football, est devenu avec l’ONU la plus grande organisation humaine. Aucun autre sport, aucune religion, aucune idéologie politique n’a atteint si rapidement un tel degré de mondialisation. Le football est présent et populaire sur tous les continents et n’appartient plus à aucune culture propre. Un milliard d’humains se regroupent devant les écrans lors de la finale. Que c’est beau, cette multitude homogénéisée ! Le foot est avec le coca [...]

Le maillot et le costume (13/22)

Bourdieu

Depuis son avènement durant la seconde moitié du 19e siècle, le foot n’a cessé d’étendre son influence géographique puis sociale. En Valais, après une période de rejet et de méfiance, la pratique nouvelle a finalement été intégrée par la bourgeoisie conservatrice locale qui lui préférait nettement la gymnastique, plus conforme à l’idée patriotique. Malgré les efforts réalisés par les partisans de la discipline, le foot est resté un sport de voyous. Essayez d’aligner 10'000 footballeurs sur un aérodrome militaire et de leur demander de lever la main droite tous en même temps. Ou de sautiller [...]

Debout les damnés du gazon (12/22)

Bourdieu

22 chroniques (2 X 11)  pour illustrer Pierre Bourdieu. Pourquoi 22 ? parce que l’arbitre … Les vignettes Panini ont leur envers qui permettent de visiter Paris par les catacombes. On découvre que la France de l’OAS refuse de mourir : 12 joueurs algériens sur 17 ont vu le jour en Gaulle et ont gardé la trique. Alors que les joueurs français sont tous nés sur le sol français mis à part un congolais, un sénégalais et un guyanais. Et on est en droit de se demander pourquoi. Les anciennes colonies drainent vers la métropole les forces des terres autrefois conquises et soit disant libérées. Ceci [...]