LE NOUVEAU CONSEIL D’ETAT AURA-T-IL LE COURAGE DE DENONCER PENALEMENT LA COMMUNE DE BAGNES ?

Le rapport du Professeur Kurt Nuspliger, assurément un honnête homme qu ne craint pas de déplaire lorsque l'éthique l'impose, contient des perles, des pépites et des émeraudes. Le diamant le plus gros, le plus incroyable, le plus brut de chez brut, est caché à la page 48. Si les habitants et les fans de Verbier m'ont trouvé trop sévère dans mon feuilleton, ils vont ici crier au complot sauvage orchestré par le Professeur Nuspliger. Lisez donc ceci :

VERBIER. LE PROCUREUR GENERAL OSERA-T-IL NE RIEN FAIRE ?

Le rapport Nuspliger [cf. illustration], grossièrement énoncé, est une confirmation magistrale des articles de L'1Dex, des thèses de Gabriel Luisier, de celles, certainement de l'architecte-expert Léonard Bender et de la plupart des observateurs impartiaux du Verbiergate. On aura compris que l'expertise du Professeur Nuspliger n'aura pas été appréciée par Eloi Rossier, le président de la commune de Bagnes, ni par ses "amis" de l'économie locale. S'il n'y avait qu'un paragraphe à lire de ce rapport pas mince, ce serait peut-être celui-ci, figurant sous le chapitre 7 traitant de l'évaluation gé [...]

VERBIER. AFFAIRE CLAUDE ROUILLER : L’1DEX AVAIT DONC LARGEMENT RAISON !

L'expert désigné par le Conseil d'Etat du Canton du Valais, le Professeur Kurt Nuspliger, a rendu son rapport dans le cadre des constructions illégales de Verbier. Les lecteurs de L'1Dex ne seront pas surpris. Voici la partie spécifique ayant trait au rapport de Claude Rouiller. La position de l'expert peut être résumée ainsi :  
  1. La Commune de Bagnes a sciemment triché.
  2. Claude Rouiller n'est pas convaincant.
  3. Claude Rouiller n'a pas entendu le Conseil d'Etat.
  4. Claude [...]

VERBIER. « MOI, CLAUDE ROUILLER, J’AI RAISON. POURQUOI ? PARCE QUE JE M’APPELLE CLAUDE ROUILLER ET QUE CLAUDE ROUILLER A TOUJOURS RAISON ! VOUS AVEZ BIEN COMPRIS ? »

Je suis fatigué. Je ne vais donc pas vous faire un résumé des susceptibilités incroyables qui peuvent agiter les "intelligences" juridiques. Je vais donc au plus vite. Suivez-moi :
  1. Lisez mon article du 17 décembre 2016 dont le titre vous permettra de comprendre la chose : "L'avis de Claude Rouiller méconnaît totalement la jurisprudence".
  2. Sachez qu'un juge fédéral, même à la retraite, est très susceptible [...]

AFFAIRE CLEUSIX. QUI, DANS LE PRETOIRE, REFLECHIT AVANT DE PARLER ?

Le NF résume dans son édition de mercredi les arguments des parties en l'affaire qui oppose Jean-Marie Cleusix, l'ancien chef défiscalisé du Service de l'enseignement, à Patrice Martinet, président de Leytron. Et il n'aura pas échappé au lecteur attentif que le procureur Schriber a soutenu que le magistrat communal n'avait pas agi correctement et a indiqué la méthode qu'eût dû choisir l'accusé s'il avait été un bon édile communal. 

NICOLAS VOIDE. « MERCI JEAN-RENE, MERCI MAURICE »

Nicolas Voide a choisi de faire campagne au Conseil d'État sur la liste d'Ensemble à droite aux côtés de Oskar Freysinger et de l'UDC. En adoptant cette ligne de consuite, il a clairement attaqué de front Christophe Darbellay et le PDC, non sans avoir préalablement refusé de participer à l'interne du parti à la primaire, en invoquant une sorte de fidélité à Maurice Tornay, du blabla de pacotille puisque Darbie avait informé Momo depuis longtemps qu'il voulait accéder au gouvernement cantonal. 

[...]

L’1DEX MAG EST DISPONIBLE EN FORMAT NUMERIQUE

L'1Dex Mag, sorti le premier décembre 2016, a atteint son point mort : les recettes ont couvert les dépenses. Les prochaines ventes, en support papier (31 fr. + frais de livraison), ou en support numérique (13 fr. sous la forme d'une commande par mail après paiement) correspondront au bénéfice qui sera réinvesti, si les lecteurs de L'1Dex continuent à nous faire confiance, dans l'amélioration du site ou dans le financement du magazine du 1er décembre [...]

« JUSTICE » VALAISANNE. LA RIANTE AUBERGE

Un jour, le 31 mars, le citoyen apprend, du NF, que la "justice" valaisanne est "à bout de souffle". Le lendemain, le premier avril, on apprend, dans le même quotidien, de Jean-Marie Cleusix, que ce même pouvoir judiciaire "a agi rapidement" pour traduire le président de Leytron, Patrice Martinet, devant le Tribunal de Martigny pour violation du secret de fonction. Un jour, le 31 mars, la "justice" est au bout du rouleau et va expirer; le lendemain, le premier avril, le pouvoir judiciaire est survitaminé et est prêt à exécuter sur la place publique le magistrat de Leytron.

OSKAR IS BACK. DEMONSTRATION !

Laissons de côté l'hypothèse de la réalité d'un trafic d'influences organisé au sein de la communauté albanaise destiné à favoriser des candidats au détriment des autres lors de la dernière élection au Conseil d'État et parlons un bref instant de droit.   Que les naïfs ne s'insurgent point à la fin de l'article : le droit n'est souvent qu'une affaire de forme, puisque la plupart des magistrats considèrent qu'ils peuvent se limiter à être des formalistes purs et simples.

FINHAUT. CAUTIONNE – MENT VERTICAL (3)

Une cinquantaine de citoyens de Finhaut ont, lors de l’assemblée primaire de la semaine passée, refusé d’entériner une caution donnée par les président et vice-président de commune, tous deux administrateurs de la société Société Parc d’Attractions du Châtelard VS SA. Ces citoyens ont su la chose par la lettre du 12 décembre 2016 de Maurice Chevrier, chef de service des affaires intérieures de l'Etat du Valais, chargé notamment de la surveillance des communes. Dans cette missive, adressée au Conseil communal, le lecteur découvre cette pépite de paragraphe : « La lecture de la DCE du 10 décembre 201 [...]

CONSEIL D’ETAT 2017. OBERWALLISER FLORIDA

En parcourant les réseaux sociaux, en tendant l'oreille dans les cafés, en discutant avec les cadres de l'administration, en sachant avec quelle désinvolture ont été traités dans le passé les bourrages d'urnes, on devine que le Valais ne fera pas mieux que les États-Unis lorsque furent validés les résultats de la Floride en défaveur de Al Gore qui ne devint ainsi jamais président et locataire de la Maison Blanche. 

Quoique ...

 

FINHAUT. LA FRAUDE TRANQUILLE (1)

Maurice Tornay a marqué la législature. Il semble ne pas vouloir quitter l'arène autrement que sur un coup d'éclat. Et, sur ce coup, - le rire gras est ici autorisé -, il paraît être dans le camp opposé de celui qui l'avait affronté bille en tête dans l'affaire de l'hôpital du Valais (devinette : qui est-ce ?). Mais Momo n'est pas un tueur, il sait être extraordinairement compatissant, même avec ceux qui ne le méritent pas. Une qualité chrétienne qui manquera au Valais.

Pourquoi Emmanuel Macron est un personnage inquiétant

(PAR GEOFFROY DE LAGASNERIE)   Voici un extrait du journal que j'ai tenu pour le Forum Freies Theater de Düsseldorf et qui vient d'être publié. C'est l'entrée de Vendredi. Elle s'intitule : 'Macron me fait peur". Je ne peux plus supporter que les médias présentent Emmanuel Macron comme un candidat "progressiste", "libéral", qui se situerait au delà du clivage droite /gauche. Lorsqu’on dit de quelqu’un qu’il est libéral je regarde ses propositions sur la prison, la drogue ou les droits des minorités - puisque normalement le libéralisme contient une critique de la répression, de la pénalisation des drogues et est favorable aux droits individuels. Mais Ma [...]