SHAKESPEARE ET CHRISTOPHE DARBELLAY

Christophe Darbellay a choisi de diriger le département de la formation. A sa suite, le PDC a décidé que la formation, incluant l'instruction et l'éducation, devait être l'une des priorités de la prochaine législature. Affirmer avec force la prépondérance de la formation dans la Cité, c'est déjà bien. Passer ensuite aux actes, c'est encore mieux. Dans ce cadre, j'ose un conseil à Christophe Darbellay : qu'il prenne le temps, en soirée, de dénicher une place pour aller voir la troupe de théâtre du Lycée Collège des Creusets dans la nouvelle représentation, "Le songe d'une nuit d'été" de William Shakespeare. Et si son emploi du temps ne le lui permet pas cette année, qu'il réserve déjà son [...]

FC SION. JEAN-PIERRE BODRITO AURA L’OEIL SUR LA BUVETTE

Au Conseil général de Sion, plenum après plenum, à la commission de gestion, séance après séance, Jean-Pierre Bodrito, membre du parti socialiste, fervent supporter de l'AC Torino, a interrogé le président de la municipalité de Sion, jadis Marcel Maurer, récemment Philippe Varone : "Christian Constantin a-t-il signé le nouveau contrat de bail à loyer commercial devant lier le FC Sion à la commune pour le stade de Tourbillon  ?" Question après ques [...]

L’AVENIR DE MAURICE TORNAY EST TOUT TRACÉ

Après Jean-Michel Cina, voici venu le temps, dans Le Nouvelliste, de Maurice Tornay. Je ne vais pas résumer les deux tomes de la saga, qui, pour les plus audacieux, peuvent être commandés à la boutique numérique de L'1Dex. 

Je vais simplement me référer à un petit passage du Nouvelliste : "Le conseiller d’Etat sort de la poche de son veston une petite pile de fiches écornées. La petite phrase de Dick M [...]

AFFAIRE JEAN-MARIE BORNET. « POUR MOI, CE N’EST PAS UN SUJET POLITIQUE »

Serge Métrailler, président du PDC, est époustouflant, de crasse mauvaise foi ou de bêtise, à vous de choisir, lorsqu'il s'exprime sur l'affaire Jean-Marie Bornet : "Pour moi, ce n’est pas un sujet politique. Cela relève du rapport entre employé et son employeur. C’est une affaire de gestion d’entreprise, qui dans ce cadre se trouve être l’administration cantonale.»   On pourrait lui répondre : (suite…) [...]

LA FILLE PRESQUE PARFAITE EST DE RETOUR. POUR JEAN-MARIE BORNET ! (4)

Moi qui pensais pouvoir éviter la pneumonie, je sens que je ne vais pas vraiment avoir le choix… Non je ne suis pas malade, mais je parle de celle en prévision de la potentielle manifestation seins nus sur la place de la Planta contre le licenciement de Jean-Marie Bornet. Par les temps qui courent et les températures peu élevées, on dirait bien que la décision du Conseil d’Etat sera la cause de bien des maux. (suite…) [...]

BISTROT ! A LA CITE DU VIN DE BORDEAUX

La Cité du Vin de Bordeaux a organisé une superbe exposition : BISTROT ! Pour sa première grande exposition temporaire, La Cité du Vin présente une centaine d'oeuvres mêlant peinture, photographie, dessin, cinéma et littérature. Cette exposition a pour ambition de mettre en lumière le rôle essentiel des cafés et des bistrots dans la création et la société, de la fin du XVIIIème siècle jusqu’à nos jours. En quittant parfois la France pour le reste de l'Europe et les États-Unis, et en mêlant les médiums traditionnels à la photographie et au cinéma, elle célèbre les liens vivants et féconds entre le monde des arts et le monde du café. [slideshow_deploy id='10078 [...]

Turquie : de la répression au suicide

(PAR UN COLLECTIF D'UNIVERSITAIRES [VIA LA TRIBUNE])  

Un jeune assistant chercheur s’est jeté du 7e étage. Sa signature au bas d’une simple pétition pour la paix lui avait ôté tout avenir dans son pays. Les universitaires ne sont pas les seuls ciblés. Les purges en cours signifient souvent une mort sociale.

Mehmet Fatih Tras, jeune assistant chercheur de 34 ans à la faculté des sciences économiques et administratives de l’université Cukurova d’Adana, a décidé, le 25 février, de mettre fin à ses jours en se jetant du 7e étage d’un immeuble de Mersin.

EN ANNIVIERS, ON PREFERE LA BROCANTE DES MOLLOCHS AU BAZAR DU MAZOT

En Anniviers, à Saint-Luc plus précisément, la commune a décidé de faire le ménage. Certain brocateur, Damien Salamin pour ne pas le nommer, a été ainsi sommé de ranger son bazar, convoité par les touristes. Dans le même temps, à quelques mètres du lieu du crime administratif, voici des mollochs, à quelques mètres d'un arrêt de bus, que les citoyens utilisent à la mode de chez eux, donc pas toujours de la propre manière, abandonnant tour proche détritus et sacs de poubelles, poubelles que la commune laisse souvent à l'abandon avec l'espoir que quelques Japonais ou Indiens, munis de leurs iphones, puissent photographier et rapatrier chez eux à fin de démonstration de [...]

FINHAUT. ASSISTANCE A JUSTICIABLES FIGNOLINS AVEC PEU DE SOUS (15)

Si l'on lit avec attention le jugement rendu le 11 avril 2017 par la juge Combremont (j'aime beaucoup son prénom, Mériem), on s'aperçoit que les justiciables ayant eu gain de cause ont maladroitement formulé certaines de leurs conclusions, lesquelles ont dû être reformulées par la magistrate. Comme on ne voudrait pas que les citoyens fignolins soient déconfits par manque de moyens personnels, on va tenter l'exercice d'une correspondance à adresser sans délai au Tribunal cantonal pour lutter contre l'opacité de l'intransparence formelle. Ce sera peut-être un peu compliqué, mais je pressens que ce texte sera lu par quelques-uns. Bonne lecture donc à tous les érudits de la procédure forme [...]