CONSEIL D’ETAT 2017. WALLISER COMBINAZIONE

Pas mal de Valaisans, en 2013, ont voté pour kar Freysinger, parce qu'ils pensaient, peut-être le pensent-ils encore, que le chef de l'UDC est fondamentalement un anti-magouilles. N'appartenant à aucun conseil d'administration, ils imaginent qu'il saura mieux que d'autres évites les pièces de la combinazione. Et voilà que, par les hasards de la vie, "tombe" dans ma boîte mail des courriels échangés entre les grands pontes de l'UDC Valais : Jean-Dominique Cipolla, Daniel Cipolla, Oskar Freysinger, Edmond Perruchoud, "pafou" et les groupes UDC du Grand Conseil et du parti. Qu'y lit-on ?

CONSEIL D’ETAT 2017. LE DISCOURS D’OSKAR EST DEVENU INAUDIBLE ET SANS IMPORTANCE

Oskar Freysinger est aussi inaudible que François Fillon. Le Français tente de vouloir présenter aux Français un programme de restrictions massives budgétaires. Pas de chance pour lui, il est épinglé par Le Canard Enchaîné et son discours n'est plus ni entendu, ni écouté. Un désastre communicationnel intégral. Oskar Freysinger a fait des promesses aux Valaisans en 2013. Il a été ensuite confronté à des affaires, que l'UDC dira "montées en épingles", qui entraînent aujourd'hui que le Valais ne veut plus même entendre son programme de gouvernement. Plus grave encore : la parole même de Monsieur Freysinger porte autant que celle du Pape Francesco au mom [...]

CONSEIL D’ETAT 2017. CARTON ROUGE

Un Saviésan a eu ce bon mot après avoir connu les résultats des élections au Conseil d'État : le Valais a distribué un carton rouge à Oskar Freysinger. 

Le carton rouge décrit parfaitement la situation du premier tour : expulsion du cinq de base de Oskar Freysinger et entrée au gouvernement de deux rouges !

Le rouge est la couleur de ces élections. [...]

CONSEIL D’ETAT 2017. ETHNIQUE VERSUS ETHIQUE : 3-2 OU 2-3 ?

Dans le courant de la campagne du premier tour pour l'accès au Conseil d'État, Thomas Burgener, socialiste et fervent soutien à EWK, m'a dit que Oskar Freysinger était le candidat du Valais romand et non du Haut-Valais. Roberto Schmidt, brillamment voté par le Valais francophone, partage assurément un point de vue identique, convaincu que le Conseil d'État doit inclure deux Hauts-Valaisans, EWK et lui-même, leur alliance dans le parti unique du Haut ayant fonctionné à plein régime le 5 mars.

 

CONSEIL D’ETAT 2017. MARCEL MAURER EST LA SOLUTION A L’ENIGME

Les résultats de ce week-end, conséquences des manoeuvres démesurées organisées par Oskar Freysinger et Ensemble à droite, ont provoqué une sorte de séisme dans la compréhension que se faisait le Valais de lui-même. Cette situation, si elle était confirmée au second tour, exclurait de l'exécutif cantonal plus de 40 % du parlement et imposerait au PDC une alliance gouvernementale avec la gauche ou un mode dictatorial des prises de décisions à l'intérieur du Conseil d'Etat. Alors certains, dont le grand vainqueur des élections, Christophe Darbellay, cherchent à pouvoir gouverner avec le centre droit et à ouvrir le Valais d [...]

CONSEIL D’ETAT 2017. QUESTIONS « ESSENTIELLES » IRRESOLUES

L'élection au gouvernement de ce week-end n'a rien résolu s'agissant des questions "essentielles" de gouvernance :  
  • le Valais veut-il vraiment privilégier la compétence au gouvernement ? Si la réponse est OUI, qui veut un deuxième tour ? Si la réponse est NON, qui éjecter et pourquoi ?
  • le Valais veut-il une représentativité proportionnelle au gouvernement ? Si la réponse est OUI, comment expliquer la surreprésentativité du PDC, du PS et du Haut ? Si la réponse est NON, pourquoi un deuxième tour ?
  En arrière-plan de ces questions se faufilent des chausses-trappes pleines de sa [...]

LONZAGATE. LE VALAIS VEUT-IL LUTTER CONTRE LA TRANSPARENCE ENVIRONNEMENTALE ? (3)

La lecture des premières pages du rapport d'activité 2016 du préposé cantonal à la protection des données et la transparence laisse penser que certains organes de l'Etat du Valais auraient la volonté de lutter contre le principe de transparence environnementale exigée par le droit international. Ce passage est particulièrement éclairant : (suite…) [...]

CONSEIL D’ETAT 2017. LES PREMIERS ENSEIGNEMENTS

Quels sont les premiers enseignements du scrutin ? COM_Elections_1ertour
  • J'avais proposé en cette matinée de dimanche à Christophe Darbellay de regarder en famille "Le grand chef". Belle victoire de l'homme qui a dominé son rival Oskar Freysinger en le surpassant de plus de vingt mille voix. S'emparera-t-il du département de la formation ?
  • Le PDC de Serge Métrailler a réalisé un tir groupé plein centre (quelque 40'3 %). Le PDC a profité de l'er [...]

CONSEIL D’ETAT 2017. LE PRINTEMPS DU VALAIS (3)

Ce dimanche, le Valais pourra répondre aux questions suivantes :
  • les affaires San Giorgio et Maria affaibliront-elles Oskar Freysinger et mettront-elles son siège en danger ?
  • le fidéle traître Nicolas Voide menacera-t-il Christophe Darbellay ?
  • le parti unique du Haut-Valais triomphera-t-il ?
  • Claude Pottier prendra-t-il une vraie déculottée ?
  • Jean-Marie Bornet fera-t-il encore plus le malin lundi matin ?
  • Esther aura-t-elle renvoyé Stéphane au bercail ?
  • Thierry Largey aura-t-il mieux fait que Christophe Clivaz ?
  • les femmes seront-elles encore représentées au gouvernement ?
  • le PDC po [...]

LONZAGATE. DU MERCURE A VERBIER, DE ZORRO À FANTI (2)

Sébastien Fanti nous dit des choses qui ne sont pas rien.   Il nous dit que "l'affaire du mercure est pire que l'affaire BCV-Dorsaz".  Oui, oui, il l'a dit.   Il dit que le gouvernement veut absolument le faire taire et le censurer, lui l'homme qui incarne la transparence, en Suisse et partout dans le monde.   Il nous dit enfin, et ce n'est pas rien, "je suis prêt à mettre ma tête sur le billot". (suite…) [...]