L’ASSIETTE AU BEURRE

(PAR VINGTRAS)   Le «Penelope gate» déclenché par le «Canard enchaîné» s'inscrit dans cette vieille tradition des lanceurs de scandales, dont la jubilatoire «Assiette eu beurre», créée le 4 avril 1901 par Samuel Schwartz est le prototype. C'est dans le sillage de cette formidable libération de la parole qui eut lieu lors des deux mois de la Commune de Paris que naquit cette presse satirique démuselée qui prit pour cible les larcins, les exactions et les turpitudes de la république bourgeoise.