LES ROBOTS SONT RINGARDS

(PAR PJ INVESTIGATIONS)  

Ils deviennent « intelligents » et leurs créateurs les annoncent prêts à nous « voler » des emplois. Un détail manque à cette annonce pas si futuriste que ça : les robots sont obsolètes, ringards et dépassés. Il existe déjà mieux sur le marché du travail.

Le robot con – du moins celui à qui on ne demande pas beaucoup – sévit déjà. Il remplace les humains aux caisses des supermarchés, dans la distribution de paquets via des automates, il se glisse depuis longtemps le long des chaînes qui assemblent des voitures, il délivre (sauf bogue) des billets CFF. Hier, mardi 2 mai, un article – paru s [...]

Non à PV2020, non à l’attaque contre nos retraites

Un comité s’est constitué en Valais pour soutenir le référendum contre la réforme des retraites PV2020, récemment approuvée par le Parlement. Il est vrai qu’en septembre prochain nous devrons de toute façon indirectement décider du sort de la réforme lors de la consultation sur la hausse de la TVA, qui, si elle est rejetée, entraînera aussi le rejet de la réforme. Mais un sujet de politique sociale aussi important exige qu’on se prononce sur la totalité des propositions, et non seulement sur une mesure financière qu’il implique. Les citoyen-ne-s ont le droit d’être consulté-e-s sans aucune dissimulation.

Relations Nord-Sud : cinq siècles d’exploitation et de pillage

(PAR CADTM)  
La violence est bien entendu omniprésente dans l’histoire de l’humanité, et ce quelles que soient les cultures et les régions du monde. Cela dit, celle-ci va prendre une caractéristique particulière (de par son ampleur et de par sa forme) avec l’imposition au monde par les puissances européennes d’un mode de production assez singulier, le capitalisme. Contrairement à ce que prônent certains idéologues, ce système n’est pas la destinée « naturelle » de toute société humaine. Au contraire, il s’est le plus souvent imposé par la violence et la coercition, notamment par le biais de la colonisation. Aussi, [...]

La phrase qui vaut des milliards d’hydro-dollars

(PAR ARNAUD ZUFFEREY)   Le 31 mai 2016 j’écrivais à L’1Dex un article intitulé “peut-on sauver les barrages en une phrase ?” [1]. La proposition était la suivante :   "Il suffirait d’écrire quelque part dans la loi sur l’approvisionnement en électricité : Les distributeurs d’énergie ont l’obligation de fournir au moins 2/3 d’énergie renouvelable indigène à leurs clients." (suite…) [...]