CONSEIL D’ETAT 2017. APPEL CHRETIEN A MAURICE TORNAY

Peu après l'élection stratosphérique de Oskar Freysinger au Conseil d'État en 2013, je lui ai dit : "Maintenant, tu pourras arrêter vos critiques contre les étrangers, puisque tous ceux qui dirigent le service cantonal de la migration pensent comme toi, et qu'il y aura donc convergences de vues ne nécessitant plus des attaques publiques aussi massives".  La réponse fusa : "Tu ne comprends rien à la politique. Tous les sondages disent q [...]

YANNICK DELITROZ . UNE MINUTE DE SILENCE ET TOUT EST DIT

LE VALAIS ENSEMBLE PLUTÔT QUE LE VALAIS D'ABORD

  Le rappel des premières lignes du Manifeste de L'1Dex du 1er mai 2011, rédigé par David Claivaz, est peut-être approprié en guise d'introduction à cette journée du 18 février 2017 pas comme les autres : Notre amour des gens d’ici et d’ailleurs a choisi de s’exprimer en-dehors de toute forme d’establishment. Nous entendons exploiter les nouvelles formes de diffusion de l’information pour interroger les opinions et les analyses des médias établis, sur la base de nos divers domaines de compétences et de nos convictions."

CONSEIL D’ETAT 2017 EN VALAIS. UNE COURSE AU CONSEIL FEDERAL ?

jean-René Fournier n'a pas hésité. Dans Le Temps, il a apporté son soutien à l'engagement au sein de Ensemble à droite de Nicolas Voide. Et il a indiqué ainsi à ses partisans et à son clan la route à suivre : botter le cul à Christophe Darbellay. Oskar Freysinger a dit que cette alliance visait à préserver la vraie droite valaisanne, celle à laquelle les Valaisans sont, selon lui, si viscéralement attachés. Le Valais ne veut pas un canton dirigé par la gauche. Et Darbellay, dans ses divers interviews, de rappeler qu'il est devenu un homme de ... droite, du centre droit, mais de la droite, et non pas de la gauche ! La gauche elle, une grande partie en [...]

CONSEIL D’ETAT 2017. CHRISTOPHE DARBELLAY ET LA FORMATION EN VALAIS

Avons-nous bien compris : en cas de majorité PDC au Conseil d’Etat et dans l’hypothèse où vous-même seriez, même d’une voix, devant Oskar Freysinger, vous revendiqueriez et obtiendriez, à 3 contre 2, la fonction de chef du département de la formation ?

Exactement. Je le revendiquerai et je souhaiterais obtenir une majorité au sein du collège gouvernemental.  

CONSEIL D’ETAT 2017. JIM, LE TRANSPARENT

Jean-Marie Bornet, parmi tous les candidats prétendant accéder au Conseil d'État, est le chantre par excellence de la transparence. L'électeur hésitant à le placer sur sa liste voudra savoir si son discours pourra être confirmé par des actes. Commençons petit.   Il est donc temps pour cet homme transparent de publier - pourquoi pas par L'1Dex ? - la décision de communication de fin d'enquête (en caviardant les noms de tiers, bien entendu, surtout s'ils sont mineurs) rendue par le ministère public.