FC SION. JEAN-PIERRE BODRITO AURA L’OEIL SUR LA BUVETTE

Au Conseil général de Sion, plenum après plenum, à la commission de gestion, séance après séance, Jean-Pierre Bodrito, membre du parti socialiste, fervent supporter de l'AC Torino, a interrogé le président de la municipalité de Sion, jadis Marcel Maurer, récemment Philippe Varone : "Christian Constantin a-t-il signé le nouveau contrat de bail à loyer commercial devant lier le FC Sion à la commune pour le stade de Tourbillon  ?" Question après ques [...]

L’AVENIR DE MAURICE TORNAY EST TOUT TRACÉ

Après Jean-Michel Cina, voici venu le temps, dans Le Nouvelliste, de Maurice Tornay. Je ne vais pas résumer les deux tomes de la saga, qui, pour les plus audacieux, peuvent être commandés à la boutique numérique de L'1Dex. 

Je vais simplement me référer à un petit passage du Nouvelliste : "Le conseiller d’Etat sort de la poche de son veston une petite pile de fiches écornées. La petite phrase de Dick M [...]

LA FILLE PRESQUE PARFAITE EST DE RETOUR. POUR JEAN-MARIE BORNET ! (4)

Moi qui pensais pouvoir éviter la pneumonie, je sens que je ne vais pas vraiment avoir le choix… Non je ne suis pas malade, mais je parle de celle en prévision de la potentielle manifestation seins nus sur la place de la Planta contre le licenciement de Jean-Marie Bornet. Par les temps qui courent et les températures peu élevées, on dirait bien que la décision du Conseil d’Etat sera la cause de bien des maux. (suite…) [...]

EN ANNIVIERS, ON PREFERE LA BROCANTE DES MOLLOCHS AU BAZAR DU MAZOT

En Anniviers, à Saint-Luc plus précisément, la commune a décidé de faire le ménage. Certain brocateur, Damien Salamin pour ne pas le nommer, a été ainsi sommé de ranger son bazar, convoité par les touristes. Dans le même temps, à quelques mètres du lieu du crime administratif, voici des mollochs, à quelques mètres d'un arrêt de bus, que les citoyens utilisent à la mode de chez eux, donc pas toujours de la propre manière, abandonnant tour proche détritus et sacs de poubelles, poubelles que la commune laisse souvent à l'abandon avec l'espoir que quelques Japonais ou Indiens, munis de leurs iphones, puissent photographier et rapatrier chez eux à fin de démonstration de [...]

BBC MONTHEY. «EN QUINZE MINUTES, CE SONT QUINZE ANS DE TRAVAIL QUI ONT ETE JETES AUX ORTIES»

Il y a des supporters et des anciens dirigeants qui ont bien plus de bon sens que leurs autorités politiques et les organes de leur club. Même Le Nouvelliste a osé se lâcher : "Les Montheysans sont chambreurs, caustiques, parfois provocateurs. Jamais ils ne s’en prennent physiquement à autrui. Les débordements de l’Arena sont une trahison de ces valeurs. Inacceptable, indéfendable."

Le supporter :

"«Je suis dégoûté, en ce moment j’ai honte d’être supporter du BBC Monthey»