Dick Marty. Une instruction somme toute très ordinaire (25)

keyimg20070505-7787469-0-data"Il ne faut pas voir dans cette instruction quelque chose de très extraordinaire". Tels sont les mots utilisés par Dick Marty lors de son interview donnée en exclusivité pour Le Nouvelliste. Ces mots, choisis certainement avec un soin tout particulier compte tenu du contexte hautement politique, me paraissent d'une acuité incontestable. Encore convient-il d'en tirer toute la substance. (suite…) [...]

Dick Marty. De la perversité pénale au bon sens humain (23)

ko400-51ae3Personne n'a imaginé une seule seconde, pas une seule, que la greffière de Dick Marty ou le procureur extraordinaire lui-même avait volontairement opéré un faux caviardage lors de la communication à la presse de l'ordonnance de classement. Tout un chacun a saisi le caractère non intentionnel d'une étourderie ou d'une négligence accidentelle. (suite…) [...]

L’immoralisme de Dick Marty ou l’éthique d’un vrai magistrat (21)

livre-ethique-medicale-660x330Comme je l'ai laissé entendre il y a peu, il y a de vraies pépites éclairantes dans l'interview de Dick Marty parue dans le NF du mercredi 23 décembre. En ce jour de la Saint-Etienne, mon saint patron, dont on m'a appris tout petit qu'il avait été lapidé, je vais décortiquer la plus majestueuse d'entre elles, celle que l'on désignera sous les les signifiants de "pépites de l'immoralisme". (suite&helli [...]

Quelle est la valeur du travail de Dick Marty ? (19)

IMG_2009 L'1Dex s'est fait piéger : la note d'honoraires de Dick Marty n'est donc pas de 120'000 francs.   La source de L'1Dex était pourtant "fiable". Que les lecteurs se rassurent : ce premier couac laissera une petite trace, qui ne sera pas d'impunité. J'aperçois donc aujour'hui qui a intérêt dans le corps de la fonction publique - qui régulièrement nous informe - à nous balancer une "foutaise" à des fins de jeter ultérieurement une once de discrédit, même mineur, sur notre travail.

Quelle est la valeur du travail de L’1Dex ? (18)

La question surgie du titre à la face du lecteur laisse place à l’hypothèse d’une disgression portant sur la qualité du travail de rédaction, de recherches, d’analyses, de lecture et autres fioritures entourant la naissance d’un texte, en somme une somme de subjectivité impossible à clarifier. Mais le propos est ailleurs : puisque l’évaluation scientifique, soutiennent les experts de l’estimation, réside dans le chiffre, il conviendra de fixer en francs suisses la valeur provisoire de l’inutile citoyen.

Qui sanctionnera Maurice Tornay ? (17)

on sen branleUn procureur général peut être sanctionné disciplinairement. Qu'en est-il d'un Conseiller d'Etat ?   Maurice Tornay a été élu. Durant son mandat, et le bougre ne s'en est pas privé, l'élu du peuple peut faire et dire à peu près n'importe quoi, il ne pourra être sanctionné que par les citoyens lors de la prochaine échéance électorale. Il peut donc durant son mandat soutenir Jean-Marie Cleusix, faire alliance avec Oskar pour ne pas se sentir trop seul, rester muet lorsque la question devient trop percutante, inventer une théorie pour ne pa [...]

Dick Marty a voulu épargner des frais à Maurice Tornay et à Nicolas Dubuis (4)

Dick Marty a été limpide dans sa virulente critique de l’activité du procureur général. Mais, convaincu intimement que l’acte commis par le procureur n’avait pas été commis intentionnellement, il a choisi de dresser une ordonnance de classement. Je n’émettrai aucune critique portant sur la démonstration précise du magistrat tessinois qui a exercé sa fonction, quant à l’établissement des faits, de manière transparente et impartiale. D’aucuns pourraient y voir de la mollesse, il ne s’agit que de l’intime conviction d’un honnête homme.

Affaire Giroud. Explication procédurale à l’attention des petits rigolos qui confondent pirouette de haut vol et réception en douceur

Dick2A lire le site du Nouvelliste et à écouter les rumeurs imbéciles qui coulissent dans la galerie des pas perdus, il apparaîtrait que mon retrait de partie civile aurait pour objet ma crainte d'avoir à assumer des frais et ma volonté d'interrompre le processus de nomination du procureur extraordinaire. Comment peut-on être si ignorant et si convaincu de son importance ?

Qui a peur de Dick Marty ?

Dick2(Par ALAIN COTTAGNOUD [avocat])

Lors de la dernière session du Grand Conseil valaisan, les députés ont admis le principe de la nomination d’un procureur extraordinaire dans le cadre de la dénon-ciation pénale de Me Stéphane Riand à l’encontre du procureur général Nicolas Dubuis, du Conseiller d’Etat Maurice Tornay et du Chef du Service des contributions Beda Albrercht. (suite…)

[...]