AFFAIRE JEAN-MARIE BORNET. « POUR MOI, CE N’EST PAS UN SUJET POLITIQUE »

Serge Métrailler, président du PDC, est époustouflant, de crasse mauvaise foi ou de bêtise, à vous de choisir, lorsqu'il s'exprime sur l'affaire Jean-Marie Bornet : "Pour moi, ce n’est pas un sujet politique. Cela relève du rapport entre employé et son employeur. C’est une affaire de gestion d’entreprise, qui dans ce cadre se trouve être l’administration cantonale.»   On pourrait lui répondre : (suite…) [...]

JEAN-MARIE BORNET EST A MADRID

Sachant que L'1Dex, qui n'a pas été tendre avec lui durant toute la législature, lutte pour l'indépendance de la Catalogne, le Conseil d'État in corpore a choisi Madrid comme voyage de fin de législature. En ces temps où le budget de l'État du Valais n'est pas dans le rouge, mais dans le noir (merci Maurice !), on ne va chipoter ni sur les jours de travail manqués, ni sur le coût pour l'État de cette escapade espagnole. On va penser plutôt que les 5 conseillers d'État auront voulu relire en avion Don Quichotte en langue originale ou se rabibocher avec les peintres ibériques [...]

NICOLAS VOIDE. « MERCI JEAN-RENE, MERCI MAURICE »

Nicolas Voide a choisi de faire campagne au Conseil d'État sur la liste d'Ensemble à droite aux côtés de Oskar Freysinger et de l'UDC. En adoptant cette ligne de consuite, il a clairement attaqué de front Christophe Darbellay et le PDC, non sans avoir préalablement refusé de participer à l'interne du parti à la primaire, en invoquant une sorte de fidélité à Maurice Tornay, du blabla de pacotille puisque Darbie avait informé Momo depuis longtemps qu'il voulait accéder au gouvernement cantonal. 

[...]

OSKAR IS BACK. DEMONSTRATION !

Laissons de côté l'hypothèse de la réalité d'un trafic d'influences organisé au sein de la communauté albanaise destiné à favoriser des candidats au détriment des autres lors de la dernière élection au Conseil d'État et parlons un bref instant de droit.   Que les naïfs ne s'insurgent point à la fin de l'article : le droit n'est souvent qu'une affaire de forme, puisque la plupart des magistrats considèrent qu'ils peuvent se limiter à être des formalistes purs et simples.

Pourquoi Emmanuel Macron est un personnage inquiétant

(PAR GEOFFROY DE LAGASNERIE)   Voici un extrait du journal que j'ai tenu pour le Forum Freies Theater de Düsseldorf et qui vient d'être publié. C'est l'entrée de Vendredi. Elle s'intitule : 'Macron me fait peur". Je ne peux plus supporter que les médias présentent Emmanuel Macron comme un candidat "progressiste", "libéral", qui se situerait au delà du clivage droite /gauche. Lorsqu’on dit de quelqu’un qu’il est libéral je regarde ses propositions sur la prison, la drogue ou les droits des minorités - puisque normalement le libéralisme contient une critique de la répression, de la pénalisation des drogues et est favorable aux droits individuels. Mais Ma [...]

CONSEIL D’ETAT 2017. RECOURS DEPOSE AU GRAND CONSEIL

(IVS).- Suite à des suspicions de fraude électorale dans le Haut-Valais, un recours concernant l’élection du 19 mars 2017 (second tour des élections au Conseil d’Etat) a été déposé par l’UDC du Valais romand auprès de la Chancellerie d’Etat. Conformément à la législation, ce recours a été transmis au Grand Conseil. La compétence de statuer sur un recours concernant l’élection au Conseil d’Etat appartient au parlement cantonal.