LE COLLECTIF RSV ET JEAN-CLAUDE PONT SONT TRES SEVERES ENVERS EWK

Le collectif RSV cible EWK. Un passage parmi d'autres : "Dans ces conditions, Madame la Conseillère d’État, votre affirmation sur la garantie de la qualité, par l’effet des conventions avec le CHUV, relève de la farce, de l’ignorance de la réalité, ou de la simple volonté de défendre l’indéfendable."

LECTURE COMPLETE DU DOCUMENT :

Extrait_Bilan_EWK_pour_communique_ 08-02-2017_ok

[...]

UNE SEULE INCONNUE EN VALAIS : ESTHER OU STEPHANE ? L’ALLEMAND OU LE FRANCAIS ?

On me dit, même chez le coiffeur, à la Rue du Grand-Pont, chez Carmelo, qu'il n'y aura aucune surprise et que le cinquième conseiller d'Etat sera Esther Waeber Kalbermatten. Stéphane Rossini lui-même, chez Fragnière, dans l'antre du NF, évoque un handicap de départ de 15'000 voix. 15'000 voix haut-valaisannes pour maintenir, coûte que coûte, un deuxième siège haut-valaisan au Conseil d'Etat. Plus exactement, pour maintenir une parité au Conseil d'Etat entre le Haut et le Bas, puisque Oskar corre [...]

ELECTIONS AU CONSEIL D’ETAT 2017. LETTRE D’UN DISSIDENT SOCIALISTE MAQUISARD

img_7431Remarque préliminaire de L'1Dex : L'1Dex n'hésite pas à publier, même en UNE, des libres opinions anonymes dès l'instant où le propos, non injurieux, relfète un courant de pensée non dénué de fondement, minoritaire ou non. Cela dit, nous ne pouvons qu'encourager ces anonymes, si bien informés, à nous transmettre leur prose par courriel ou à déposer une clef USB dans la boîte aux lettres. L'1Dex Web est édité sur la toile. La chronique absence de dons fait que, par exemple, la dactylographie des textes est à bannir à fin de réduction des coûts. Dans le cas d'espèce, la démonstration eût pu avoir plus de force si des corrections avaient pu être apportées directement par L [...]

SERVICE CANTONAL DE LA SANTE. FARCES ET ATTRAPES AU PAYS DE FARINET (3/3)

Un jeu statistique malintentionné

  Dans les deux premiers épisodes (voir L'1Dex des 6 et 7 septembre 2016), nous avons traité de cette erreur coûteuse pour notre Canton (quatre millions) constituée par le projet foireux « Infomed », puis du projet de sondage auprès des patients valaisans, dont nous avons noté les erreurs juridiques, les problèmes posés par la technique de l’enquête, en même temps que la disproportion entre le peu d’intérêt des résultats espérés et l’importance déraisonnable de l’engagement. Nous avons noté aussi qu’outre le manque de compétence de la direction du Service de la santé, il convenait de relever la passivité de Mme Waeber-Kalbermatten devant la dérive de ses subordonnés.

L’actif du bilan intermédiaire de législature de Esther Waeber Kalbermatten

graechen-deutscher-will-fluechtlinge-unterbringen-66052Esther Waeber Kalbermatten chahutée riposte à L'1Dex avec le rappel de son bilan intermédiaire de législature.   Essayons la clarté : cette législature fut assurément la pire de l'histoire contemporaine valaisanne; Maurice Tornay a dérivé, dérivé et a été viré; Jean-Michel Cina, emporté par son colistier bas-valaisan, a dérivé, dérivé et s'en est allé; Jacques Melly s'est accroché, accroché, à un navire qui dérivait et croit sans dommage s'en être tiré en s'attachant, tel un vassal, à un nouveau capitaine; Oskar Freysinger s'est médiatisé, médiatisé et a dominé [...]

Pour un printemps politique valaisan grâce à un gouvernement social et d’ouverture : Position de cinq anciens présidents du PSVR

asset-version-3b4cb180f0-DATA_ART_3627146.JPG(Par CINQ ANCIENS PRESIDENTS DU PARTI SOCIALISTE VALAISAN)   Soyons transparent d’autant plus que c’est un secret de polichinelle, il y a malaise au sein du Parti socialiste à l’approche des élections cantonales de 2017. Cela s’est senti encore lors du congrès de Leytron le 9 avril passé. Cela se murmure en coulisses et s’expose plus ou moins dans les médias. Que faire de ces silences assourdissants et de ces non-dits ? S’exprimer, clari [...]

Hôpital du Valais : que doit faire Esther Waeber Kalbermatten ?

Il y a peu, Madame Esther Waeber Kalbermatten, par défi ou par vrai désarroi, lançait à un avocat de la place : « Bon, d’accord, mais alors que dois-je faire maintenant ? ». La destinataire principale de cette question est naturellement la Cheffe du Département de la Santé elle-même. Mais les citoyens, plus ou moins bien éclairés par l’histoire récente, ne peuvent ignorer le sujet. Alors oui, je vais essayer de répondre à l’interrogation, « que ferais-je à la place de cette Conseillère d’Etat ? ».