UN ANGE PASSE

manichéenOn a parfois beaucoup à dire sur un tas de sujets : le terrorisme, les stratégies géopolitiques des grandes puissances, le rôle de déstabilisateur en chef des Etats-Unis, le manque de clairvoyance crasse de l’Union Européenne, la mise au ban d’une Russie bien plus proche de nous que ne le sera jamais le pays de l’oncle Sam… Tous ces sujets sont brillamment abordés, avec un regard sans concession, une langue sans faux semblants et un esprit humaniste par le politologue et économiste Gabriel Galice, président de l’institut international de recherches pour la paix à Genève.   Ecoutons-le un instant et sachons ne pas prendre des vessies pour des lanternes dans ce [...]

Guantanamo. Les Etats-Unis doivent mettre fin à ce symbole international de l’injustice

guantanmo(Par AMNESTY INTERNATIONAL)   L'opposition du Congrès américain à la fermeture du centre de détention de Guantánamo Bay risque de placer les États-Unis au rang des pays qui font fi des normes internationalement reconnues en matière de justice et de droits humains, a déclaré Amnesty International à la veille du 14e anniversaire des premiers transferts de détenus à Guantánamo.

Conflit fiscal avec les Etats-Unis d’Amérique. Tout bientôt ce sera la Banque Cantonale du Valais ….

BCVs-Direction_généraleLa nouvelle émanant de l'ATS selon laquelle "deux nouvelles banques helvétiques ont trouvé à leur tour un accord dans le cadre du conflit fiscal avec les Etats-Unis" est intéressante pour la BCVs et son directeur Pascal Perruchoud. Les organes de la BCVs, qui connaissent parfaitement les chiffres transmis aux Etats-Unis, peuvent estimer aujourd'hui assez clairement à quelle sauce ils seront - ou non - mangés. Avant que le lecteur ne prenne connaissance du communiqué de l'ATS peut-être doit-il savoir que la question n'est pas tant celle des montants figurant dans [...]

Ecoutes : le syndrome Lafayette, la sujétion Omaha Beach

omahaa1(Par PIERRE AVRIL)  

Par définition, une symbolique va chercher au-delà de l’ordinaire, du commun. L’Amérique garde bizarrement et éternellement cette image de liberté, d’initiative, de réussite au-delà de tous les faits têtus récents. L’idéologie n’est pas une guerre d’opérette.

On arrive même à nous vendre ce paradoxe que l’écoute, l’espionnage constituent  un outil du nouveau monde pour défendre ses acquis, ses fondamentaux, son identité. La persistance des totems historiques  freine toute analyse argumentée d’une réalité moins glorieuse.