R21. Maurice Tornay et Grégory Logean à l’assaut de ce sommet d’inertie constitutionnelle

Le Valais sait donc qui seront ses deux fers de lance majeurs pour affronter le verdict populaire du mois de juin portant sur la question du changement révolutionnaire de la Constitution cantonale : ils s’appellent Maurice Tornay (PDC) et Grégory Logean (UDC), ce dernier presque adoubé le samedi 16 mai 2015 dans le NF par Vincent Fragnière tant il aurait tiré les conséquences politiques de ses frasques antérieures. Ces deux hommes sont donc les deux proues devant permettre au Valais d’accrocher le bon wagon constitutionnel. Priez, mes frères, et prosternez-vous.

Petit manuel à l’usage de l’optimisation de la compréhension du crétinisme assumé – Le « logeanisme » en quatre points !

L’affaire Legrix monopolise l’attention des médias depuis plusieurs jours, en raison non seulement de la gravité des faits reprochés au principal intéressé, qui s’enferre dans un déni qui ne l’honore pas,  mais également parce que la réaction de l’exécutif municipal de La Chaux-de-Fonds a été radicale (et non gauchiste !) : destitution du conseiller en question, dans l’attente de sa (très hypothétique) démission.