De Paris à Sion, des attaques contre l’antiracisme

-(Par JERÔME MEIZOZ)

Le conseiller d’Etat Freysinger a dit sa volonté de rebaptiser la «Semaine contre le racisme» en «Semaine pour l’intégration». Mais les délégués à l’intégration des villes valaisannes s’y sont opposés. Le projet a fait couler beaucoup d’encre (voir Le Temps, 14.11.2014). Quels sont les enjeux réels de ce jeu avec les mots ? (suite…)

Oskar Freysinger est-il Jean-Luc Addor ?

SUISSE VALAIS ELECTION 2 EME TOUR 17 MARS 2013Jean-Luc Addor n’a pas été ironique, il s’est livré à un jeu pervers, bousculant les repères établis, ne (se) fixant plus aucune limite. Il ne s’excusera pas, ce n’est pas une erreur mais un calcul: il jouit des franges de la population qui soutiennent ou s’écartent d’une élucubration binaire: l’un dans l’autre, ça peut faire pas mal d’électeurs. Imaginons à présent, dans le plus pur champ de la fiction, que nous ayons à nous interroger sur son acolyte, mais chef de département: Oskar Freysinger est-il de la même veine? Imaginons, toujours, [...]

Testostérone locale et information raciale

Dans la nuit de vendredi à samedi, trois hommes, jeunes surproducteurs d’hormone mâle, se sont querellés dans un bistrot martignerain. Sur le mode macho, ils se sont retrouvés sur un parking pour les exercices pratiques et imbéciles qui caractérisent ce script. L’un d’eux a sorti un couteau et blessé les deux autres. Les ambulanciers ont conduit les ensanglantés à l’hôpital, et la police a alpagué le poignardeur.

Présomption de péché originel

(Par Ralos [personne valaisanne connue de L’1dex, vivant chez nous, mais qui craint de parler en Valais !] … Un texte fort … et inquiétant ! Certains, puissants et ennoblis par la presse de chez nous, osent dire n’importe quoi. Le journaliste devient simple dictaphone. D’autres se taisent. D’autres écrivent en anonyme ou, pour Ralos, en utilisant un pseudonyme.)

Sierre fête les saisons

A l’initiative de sa déléguée à l’intégration Marie-Françoise Pitteloud, Sierre a organisé hier soir sa première « Soirée 4 saisons ». Il nous a ainsi été donné d’assister à une soirée d’intégration massive, où la communauté du Maghreb et le choeur Générations ont animé les rencontres. Des temps de danse orientale ont également ponctué un repas composé de couscous et de gâteaux accompagnés de thé à la menthe (pour 10.- par personne, la soirée était offerte aux enfants).