Tire-fesses et compagnie

Ski(Par YVES GAUDIN)

J’aimais bien le ski. Petit surtout, aux sorties d’école ou aux « bonnets rouges ». Même avec les orteils comme des gelures, le nez qui coule, les fixations qui lâchent et les files d’attente… à la gare, au guichet, aux tire-fesses. Même avec ces frites molles qu’on nous servait à midi. Et ces sauts qu’on prenait pour éviter de passer pour des mous du genou. Sauf que c’est cher. Et qu’en plus, ça pollue. Et même beaucoup. Ce n’est que bien plus tard que j’ai mesuré l’ampleur de ces deux éléments. Le ski est en somme le reflet de notre société ; les plus riches étant ceux qui poll [...]