JUSTICE VALAISANNE. BLACK JACK A LAS VEGAS

La justice valaisanne est un casino. Un lieu où pourraient se royaumer les bookmakers londoniens. Un espace de tombola. Une table à black jack où il serait même impossible de compter. Un champ de courses pour labradors fatigués. Vincennes avec des obstacles invisibles. Divonne avec une roulette trafiquée. 

Si quelques-uns doutaient encore de la pertinence du fait que le Palais de justice de l'Avenue Mathi [...]

La justice n’est que politique

Ce qui éclôt du Valais judiciaire en ces temps où l’Hôpital du Valais est si atteint dans sa fonction pancréatique relève du majestueux et du sacré. Enfin  une expérience dans le terrain de la vie réelle qui établit sans le moindre doute possible que la justice est politique, de la basse politique, de la politique de caniveau où s’écoulent argent et sang. Et où pleuvent les larmes.

Legrix, le fat, l’innocent – La-Chaux-de-Fonds est en ébullition

Hier, c’était chaud bouillant au Conseil général de La-Chaux-de-Fonds. Toute la presse y était : RTS Radio, RTS TV, L’Impartial, l’ATS, Le Temps, Le Matin, RTN, BNJ.TV, d’autres certainement encore. Et L’1dex, par la grâce de Twitter et de Myriam Wittwer, alias @pikatchoune. Il y avait même, dit-elle, Madame Legrix. Il y avait aussi des représentants non élus des partis politiques et des curieux. Il y avait surtout pas mal d’employés de la voirie, des fonctionnaires victimes, du management de sieur Legrix diront les plus indulgents, d’une personnalité perverse et narcissique diront ceux qui ont lu Marie-France Hirigoyen et qui ne connaissent que trop bien ce qu’est le harcèlement psychologique sur le lieu de travail. Il y avait donc à La-Chaux-de-Fonds la foule des grands soirs.