Politikè

images-640x480Le premier article que j'ai posté, ici à L'1Dex, à l'invitation de Stéphane Riand, date du 13 juin 2014. Il se voulait un préambule à la future coupe du monde de football, au Brésil. Par la suite, j'y ai plutôt parlé société, éducation et enseignement puisque j'y baigne au quotidien. A l'approche des élections communales, je vais, pour une fois, quitter mes sentiers coutumiers et m'intéresser à la chose, mais de manière tout à fait béotienne, voire naïve. Tant pis, je me lance, quand bien même je me sens tout petit. En effet,  laissant traîner mes oreilles à la foire du Valais, j'ai été impressionné par le nombre, que dis-je, la quantité de "docteurs en sciences po" qui peuplent notre beau Valais. Un record digne du Guinness, p [...]

Darwinisme

Darwinisme"Les félins seraient trop nombreux en Suisse. Ils décimeraient les oisillons et les lézards. Le chargé d'affaires de la section argovienne de l’association Pro Natura propose une taxe de 400 frs. sur les chats qui ne sont pas stérilisés". En lisant cette manchette et l'article à elle associé, j'ai cru tomber par terre tant la chose m'est apparue comme risible. Je possède un chat (cf. photo), un Chartreux, et qui n'a jamais couru la minette, pour la simple et bonne raison que, dès son jeune âge, nous lui fîmes subir le supplice d'Abélard. Eh bien, malgré cela, figurez-vous qu'il ne dédaigne pas, à l'occasion, croquer un moineau, un orvet, une taupe, un campagnol ou même un de mes orteils, en particulier au saut du lit, dès potron-minet. Ce [...]

Le journal positivé

téléchargement [640x480]C'était il y a quelques jours, après la messe d'ensevelissement d'un parent âgé, au moment de la petite agape. Comme toujours, dans ces cas-là, on parle du défunt, on se rappelle des bons moments passés en sa compagnie. On regrette, on se culpabilise même de ne l'avoir plus trop côtoyé, surtout les derniers temps. On finit par ramener le tout à soi, à sa propre fin et au fait que, l'âge venant, dans la famille, on ne se voit bientôt plus que pour ce genre de circonstances, ce qui est fort dommageable… Nous en étions à cette étape d'une discussion tripartite, lorsque l'un des intervenants, homme d'âge mûr, se mit à parler du suicide. Il était effaré par le nombre de Valaisans, généralement jeunes, qui décident d'en f [...]

Obsolescence programmée ou service après-vente obsolète ?

images [640x480]En octobre 2009, j'ai changé mon lave-vaisselle. Le bon marché étant toujours trop cher, comme le disait si bien ma grand-mère, j'ai opté pour un appareil de prix, manufacturé par une marque réputée fiable, du moins le croyais-je. Il y a quelques semaines, stupeur. Voilà que la poignée de porte me reste en partie dans les mains. Plastique cassé, plastique collé, me dis-je. Trois gouttes de cyanolite feront l'affaire. Aussitôt dit, aussitôt réparé. Objets inanimés, avez-vous donc une âme ? Quelques jours plus tard, rebelote, v'là-t'y pas que cette ***&%"@[## de poignée me casse à nouveau dans les pattes. Bon, va falloir faire avec, ou plutôt sans. Ce n'est pas très esthétique, ça écorche les doigts, ça demande un peu de tec [...]

Bircher « Muslim »

sans-titreY'en a marre ! Marre d'ouvrir mon journal, d'enclencher ma radio ou mon poste de télévision et d'entendre parler encore et toujours du monde musulman. Comme si cette religion était devenue le nombril du monde, au-delà de tout autre sujet digne d'intérêt. La faute, entre autre, à deux ados au cerveau lavé par leur imam de père. Jamais, ce fait divers n'aurait dû être monté en épingle et si abondamment commenté. Au lieu d'écraser l'affaire, on en a fait une publicité démesurée et contre-productive. Et que dire des bien-pensants qui voudraient faire changer d'avis à ces deux étudiants ? Ils se fourrent le doigt dans l'œil, jusqu'au coude ! Le jeu n'en vaut même pas la chandelle. En l'état, ces deux là, bien que tout jeunes, sont déjà irrécupérables. Note [...]

Peut-on perdre ses vérités ?

tumblr_ny9qlxbPLv1rvi7nzo1_400À force de laisser s’égarer les oreilles, à force d’écarquiller l’ouïe, de languir le long des messes basses et d’ouvrir ma compréhension aux grands vents sortant des bouches, je me perds. Un instant, je m’agrippe à l’idée radicale pour la laisser finalement glisser au fond de ma chaussure. J’attrape ensuite au vol l’envie libérale et la relance dans une bouffée de foehn. La révolte se glisse de ma tête à mes doigts, me crispe, me rappelle mon impuissance et s’évapore. Elle est loin l’époque de celle qui pensait comme ses proches sans jamais pointer un orteil au-delà. Sans jamais s’imaginer même que d’autres penseurs pouvaient avoir d’autres opinions.   Je crois que j’ai perdu ma vérité. [...]

S.B. (Hess Bey), mon homonyme encombrant

imagesS63850KV [640x480]La semaine passée, j'avais rendez-vous avec un haut dignitaire de L'1Dex que la déontologie et la protection des données m'interdisent de nommer ici. Pour parodier l'hypocrisie journalistique, appelons-le simplement R* (*nom connu du rédacteur). Le ragoût de bœuf encore fumant, la conversation se focalisa très vite autour de l'affaire du moment et surtout de son acteur principal, l'énigmatique S.B. (nom également connu du rédacteur). Les règles du jeu du CLUEDO étant posées, notre "Mousetrape" (La souricière, célèbre pièce de théâtre d'Agatha Christie) pouvait commencer. Il s'agissait de définir le profil psychologique du présumé coupable. Moi : C'est probable [...]

Non. Non, et non.

nonLe 28 février prochain, les raisonnables électeurs helvétiques vont une fois de plus rejeter un objet touchant à la politique familiale de leur magnifique pays. Il s’agit cette fois-ci de gommer une inégalité fiscale et dans les assurances sociales touchant les couples mariés. Sujet sur lequel, paraît-il, tout le monde est d’accord depuis des dizaines d’années, y compris le Tribunal Fédéral. Et qui devrait donc passer comme une lettre à la poste. Limpide. Non ? Non. Non, et non. Ainsi va la vie en Helvetie. Car, malgré une belle unanimité de principe, les problèmes sont énormes voyez-vous. Ceci barrerait la route au mariage homosexuel (qui légalement n'existe pas) et [...]

La classe politique a-t-elle encore de la classe ?

imagesVDJARXLP [640x480]Le soufflé des élections est à peine tombé que, déjà, l'homo simplex, le citoyen ordinaire, vous ou moi, quoi, se demande si les nouveaux élus seront à la hauteur de leurs tâches, et surtout s'ils adopteront un comportement digne de la confiance qui fut mise en eux quelques mois auparavant. La fonction créant l'organe, on devrait espérer qu'ils montrent l'exemple. Qu'ils soient irréprochables, non seulement dans l'approche et la connaissance de leurs dossiers, mais également dans leur façon d'être. En un mot comme en cent, qu'il se dégage une belle image d'eux-mêmes, en toutes circonstances, tant sur le plan communal que cantonal ou fédéral. Certes, ce sont d'abord des femmes et des hommes faits de chair, comme tout le monde [...]

Rubriques-à-brac

téléchargement [640x480]Ainsi, l'Union Européenne n'acceptera pas de payer 3 milliards aux Turcs pour qu'ils freinent l'immigration de masse. La chancelière allemande en propose 1 seul. Pour si peu,  Recep Tayyip Erdogan n'entre même pas en matière. Les négriers, les marchands de chair humaine sont de retour. A propos, Madame Merkel, en Euros, ça devrait se négocier à combien, au kilo halal, un réfugié syrien ?   Ainsi,  Michel Platini et  Sepp Blatter auraient fauté. Si je me souviens bien des cours de catéchisme qu'on m'inculqua naguère, un bon chrétien peut pécher en pensée, en paroles, par action ou par omission. Dans le cas de nos deux gaillards, ce n [...]

Détrompez-moi !

Chapitre 1 (Des trompes et moi) imagesMSQB9PXTC'était il y a plus d'un demi-siècle. Je vous parle d'un temps où les voyages et les vacances n'avaient rien d'exotique. Dépasser le verrou de St-Maurice, c'était déjà s'expatrier, c'était déjà conquérir un peu le monde. Je fréquentais alors l'école enfantine, à Sion. En octobre, nous allions voir l'arrivée des animaux du cirque Knie, sur la place de la Planta. L'occasion de découvrir en chair et en os ce que nous ne connaissions que par l'image ou le dessin. Le lion ténébreux, dans sa cage d'acier, qui rugissait encore plus fort que celui de Tartarin. Les girafes si hautes et pourtant si fragiles sur leurs interminable [...]

Comme un feu d’artifice

imagesQGXDN1WS [320x200]Cette année, pour la fête du premier août, les feux d'artifice de ma commune étaient magnifiques. Des couleurs lumineuses, des pétards en cascades, des volutes merveilleuses, des rosaces gigantesques et un bouquet final somptueux. Je me suis régalé. Seule ombre au tableau, une basse pression tenace qui empêchait la fumée de se bien dissiper et cachait, par moments, une partie des feux. Je me suis quand même posé la question du coût d'un tel spectacle. Quelques dizaines de milliers de francs, sans doute. Vint alors le moment de gêne qui rend perplexe, qui casse un peu le rêve. Une telle somme ne devrait-elle pas servir à d'autres priorités, à d'a [...]

Béatitudes

béatitudes6 heures 30, je me lève. Il fait beau. J'habite un pays magnifique, la Suisse, dans un canton qu'on nous envie, le Valais. Je suis heureux. Et puis, j'entends sonner les cloches de l'église. L'église, au milieu du village… Heureux, celui qui, tournant son robinet, voit couler l'eau à profusion. En d'autres lieux, de pauvres gens font des kilomètres pour en trouver, s'il y en a encore. Heureux, celui qui, péniblement, enclenche un interrupteur et constate que chez nous, tout fonctionne. Heureux, celui qui possède un passeport rouge à croix blanche, précieux sésame lui octroyant le droit d'aller où bon lui semble sur la planète. Heureux, celui qui peste [...]

A l’ombre de nos pères

IMG_0112     Cette semaine, l’article était prêt. En avance. Il était prêt. Il traitait de l’éducation, du travail, des défaites, de choses importantes quoi. Cette semaine l’organisation était à mes côtés. Le stress m’avait quittée. La fierté dans les souliers je pouvais avancer, tête levée à la douceur d’un temps pas trop trempé. (suite…) [...]

Attraper un instant

10731953_1554930371385859_1782335785_n Notre vie est parsemée d’images. Celles que l’on affiche dans les lieux publics. Celles que l’on collectionne. Celles qu’on décide de mettre aux yeux sur les murs de notre maison. Celles qui défilent le long des routes et au fil des programmes télé. Regarde-t-on vraiment ? Cet amas décousu attire-t-il réellement l’analyse ? Les noyers que nous sommes ont-ils le temps d’apprécier celles qui le méritent ? (suite…) [...]

Les passagers

stock-vector-color-trains-wagons-and-rails-seamless-pattern-118112830Début de soirée, sur la place centrale déambule un drôle de cortège. Que des hommes ou que des femmes. Et ça rit et ça crie. Ça danse aussi. Au milieu de ce joyeux bazar, un ou une élue. Docile il applique à la règle ce qu’on lui dit de faire. Endosser un déguisement ridicule. Vendre des objets douteux. Boire jusqu’à plus soif. Tu auras deviné sans peine que je parle des enterrements de vie de jeune fille ou de garçon. La saison des mariages bat son plein et il n’est donc pas impossible de croiser en fin de semaine, au [...]

Scandale au hamburger !

Vie quotidienne 2.0. Je surnomme internet « mon observatoire », et me tiens au courant en regardant par-dessus les épaules de mes enfants. La tendance actuelle, c’est les vidéos. Tu joues à Minecraft ? Tu régales tout YouTube avec tes parties interminables. Tu t’achètes une clope électronique, un nouveau mascara ou un taille-crayon ? Voilà l’occasion de faire une petite vidéo explicative passionnante, on se prend tous pour Darius !

Amours ennemies

Quelle histoire incroyable que celle retracée par ce film « Amours ennemies » présenté au cinéma du Bourg à Sierre par l’association des amis de Dreamago. « Amours ennemies » est aussi le titre du livre de plus de 600 pages rédigé par l’historien de Loèche Wilfried Meichtry, grâce à la correspondance de 1’500 lettres d’Iris et Peter von Roten. Imaginez un peu, à la fin des années 40 à Rarogne, une union entre Iris Meyer, femme protestante, féministe déterminée et engagée de Rapperswil, avocate et Peter von Roten, avocat lui aussi, catholique issu d’une famille très conservatrice, futur conseiller national.

Et si les écrans devenaient source de dialogues en famille?

Voilà le thème ambitieux de la communication proposée hier à Sierre par Tania Chytill, Mme « RTS Découverte », à l’initiative de la direction des écoles, aux enseignants en fin d’après-midi  et à la population en soirée. Cette passionnée de science aime transmettre le savoir et la connaissance aux gens afin qu’ils disposent de clés pour comprendre notre monde de plus en plus complexe. Après avoir animé les émissions scientifiques Magellan et Teritoire 21, elle a décidé de ne se concentrer que sur le web, au grand bonheur de toutes celles et ceux, et ils sont nombreux, qui se posent des questions et espèrent trouver des réponses adéquates, ludiques quelquefois, mais toujours vérifiées par des scientifiques connus et reconnus.

Show Your Steps

Il y a 10 ans, une classe de l’école de commerce du gymnase de la rue des Alpes à Bienne, dans le cadre d’un projet interdisciplinaire, a mis sur pied un concours de danse hip hop pour des groupes d’écoles du secondaire II général: gymnases, écoles de commerce et de culture générale et des groupes d’écoles de danse. La manifestation exite toujours et a fêté samedi dernier sa 10e édition. Comme son succès grandissait d’année en année elle a dû être déplacée de la Maison du peuple au Palais des congrès de Bienne.

Leçon de coloriage

Tu seras un bon élève mon enfant. Tu feras tes piquages studieusement, sans montrer que ça t’ennuie. Tu colorieras comme on l’attend de toi, vite et bien, sans fantaisie. Sans trop penser, sans montrer que tu rêves, sans vouloir apprendre trop vite. Et puis tu enfileras vite tes chaussures au lieu de discuter avec tes copains ou contempler ton amoureuse. Tu seras normal pour entrer dans les cases, plaire à la maîtresse, être comme les autres car c’est déjà l’objectif avoué. Et parce qu’à chaque fois que ton crayon dépasse les lignes ou que tu ralentis parce que ton cerveau se met en marche pour penser à autre chose un stylo le souligne en rouge, biffant du même trait tout ce que tu es et fais bien.