GIROUD EN TANT QUE VICTIME DES MEDIAS

(PAR JEAN-LUC WENGER [VIGOUSSE])  

ÉTHIQUE ET TOC

L’émission « Temps Présent » consacrée à Dominique Giroud n’aurait été qu’un    portrait à charge. Le marchand de vin valaisan a droit à l’oubli et les journalistes sont sommés d’oublier le passé. Dominique Giroud n’a jamais été jugé coupable pour ses pratiques œnologiques. Mais il a en revanche été condamné pour fraude fiscale au  paiement  de  9,5  millions  de francs. Or la RTS avait diffusé un reportage de « Temps Présent» intitulé Affaire Giroud, du vin en eaux troubles le 22 janvier 2015. [...]