Je suis venu te dire que je m’en vais

giverny-pensee-1François-Xavier Putallaz tire sa révérence dans l’édition du Nouvelliste d’aujourd’hui. Vos larmes n’y pourront rien changer.

Après quinze ans de psalmodies gutturales vaguement conservatrices, le professeur signe un dernier article dont l’apparente nostalgie confine à l’exacerbation inconsciente. En quinze ans, hormis la dose habituelle de congratulations doctrinales indigènes – caresses intellectuelles égotiques s’il en est – il affirme que son intelligence n’eut à souffrir d’aucun défi digne d’intérêt, ni de contre-argument valable. La suffisance des seigneurs sans doute.

Je rappelle, à tout hasard, au philosophe, à l’intellectuel, au professeur, à l’humain, que le débat d’idée ne peut s’épanouir et véritablement faire progresser le discours, ou mieux la pensée, que dans la mesure où l’intellect n’est pas saccagé par la passion dogmatique. Lorsque le cerveau triunique pèse de toute son importance dans l’activité cérébrale, il y a peu de chance que l’intelligence conceptuelle et logique – par extrapolation l’éthique véritable – puisse y croître et s’exprimer. Le temple est certes beau, mais il n’y a plus de place. Une tête bien faite et programmée. Un miracle d’ingénierie. Un fidèle.

Pourtant, vous allez me manquer Monsieur Putallaz. A l’hérissement quasi hebdomadaire, je prenais plaisir à sourire tout bas de ce que tout le monde pensait tout haut. Le rire, à ce point-là, n’est-il pas l’ultime hommage, le plus sincère et le plus humble ? Point d’agacement, ni de mépris. Pas de la part d’un libre penseur.

Je ne vous quitterai pas, comme dit si bien Verlaine, au vent mauvais. Bon vent ! Oh Joie !

Fabien Spina

Marié, deux enfants. Fils d'immigrés et libre penseur. Une maturité mais pas de diplôme utile.

9 pensées sur “Je suis venu te dire que je m’en vais

  • 14 octobre 2013 à 18 h 20 min
    Permalink

    Quitterait-il La Pravda pour le bâtiment Aymon ?

  • 14 octobre 2013 à 18 h 25 min
    Permalink

    Fabien Spina versus F.-X. Putallaz ? Foreman a mis KO à L’1dex en quelques lignes un poids léger de la pensée thomiste.

    Peu de mérite car les boxeurs n’appartiennent pas à la même catégorie !

  • 14 octobre 2013 à 22 h 05 min
    Permalink

    ( moi aussi , je suis venu vous dire que je m en , vais et cette fois ci ,
    pour toutes vos eternites , et alors , ….)

    …parce que moi je n ai rien a dire , parce que la justice , m a reduit
    au silence , devant toute l eternite , et alors !
    Faites donc cela ! …

  • 14 octobre 2013 à 22 h 06 min
    Permalink

    ( et allez vous faire foutres ! amen ! )

  • 15 octobre 2013 à 7 h 28 min
    Permalink

    Fabien, Président!

  • 15 octobre 2013 à 13 h 25 min
    Permalink

    Fxp serait-il le successeur de JF Lovey? Paris ouverts

    • 15 octobre 2013 à 21 h 07 min
      Permalink

      J’avais misé sur Jean Romain (Putallaz), qui serait le frère de FXP. Il a démissionné de son poste d’enseignant à Genève.

      Les deux. Non?

  • 15 octobre 2013 à 14 h 24 min
    Permalink

    Fabien,

    Olivier suggère-t-il que vous remplaciez Me Riand à la tête de L’1dex pour penser avec encore plus de vivacité ?

    • 15 octobre 2013 à 14 h 50 min
      Permalink

      Non non du tout :). Juste une plaisanterie de comptoir.

Commentaires fermés.