Brésil 2014 : le billet du scandale, celui de Marco Polo Del Nero

MarcoLe vice-président de la Confédération Brésilienne de Football (CBF) est membre du comité exécutif de la FIFA.

Il a revendu son billet au marché noir lors du dernier match disputé à Fortaleza.

Romario, l’ancienne vedette et avant-centre du Brésil, devenu homme politique, avait déjà exigé que cet homme soit mis en prison. On devine ici la douce amitié qui a dû unir ces compatriotes.

L’1dex a retrouvé le billet … et ne demandera pas à Joseph Blatter, – à Viège, on l’appelle Sepp – ce qu’il pense de cette pratique lucrative.

On ne le lui demandera pas car le football doit être une fête.

Une fête au coût dispendieux.

Une fête qui a permis au pays organisateur, le Brésil, de s’acquitter largement à un prix exorbitant des frais y relatifs, avec comme résultat d’avoir été déshonoré par l’Allemagne dans une demi finale qui restera dans les annales du football.

On sait donc aujourd’hui que le prix du ridicule est inestimable.

 

Stéphane Riand

Licencié en sciences commerciales et industrielles, mention gestion d'entreprise, licencié en droit, avocat, notaire, je suis père de sept enfants et je travaille depuis plus de vingt ans à Sion comme avocat, après avoir été greffier cinq ans au sein du Tribunal cantonal. Je suis un ami de la psychanalyse, des livres, des journaux, du sport et de la justice.

Une pensée sur “Brésil 2014 : le billet du scandale, celui de Marco Polo Del Nero

  • 10 juillet 2014 à 19 h 10 min
    Permalink

    on ne demandera pas non plus à Sepp si son neveu est impliqué dans cette histoire. Les TV étrangères ont en tout cas cité son nom…

Commentaires fermés.