Pourquoi la Hollande ne franchira pas l’écueil argentin

robben messiLa Hollande a fait le siège du Costa Rica et du gardien Navas pendant deux heures de jeu et n’a obtenu sa qualification qu’à l’exercice des tirs au but. La stratégie défensive conçue par Pinto fut parfaite tant de par sa conception que dans sa réalisation. Mais pense-t-on que la défense argentine, même si Navas est à coup sûr supérieur à Romeiro, n’est pas aussi efficace que celle du Costa Rica ?

On répondra à cet argument en faisant observer que chaque match est différent et que dans ce champ comparatif l’argument opposé est tout aussi convaincant. Par exemple : la défense argentine, qui a été usieurs fois modifiée, n’aura jamais la même intensité disciplinaire que celle, phénoménale, du Costa Rica.

Changeons de registre et revenons aux instruments de comparaison pouvant exister entre les deux protagonistes qui s’arrachent une place en finale pour y affronter l’ogre teutonnique.

Robben versus Messi ?

On va faire semblant dans un premier temps de penser que le Hollandais volant est aussi bon que le triple ballon d’or. La motivation des deux phénomènes sera identique. Leur capacité à créer de l’impossible est selon notre hypothèse similaire. Nonobstant ces circonvolutions pourquoi Messi sera plus dangereux que Robben ? Ma réponse est liée à la position occupée par Robben, plus décentrée que celle de Messi qui aura à disposition plus d’espace pour démontrer son incroyable talent. Avantage Argentine.

Les gardiens

Sans examiner dans le détail leurs qualités techniques, on va s’accorder sur le fait qu’ils n’ont pas la valeur de Neuer, ni même de Sommer. Match nul.

Les latéraux

Soyons brefs. Match nul.

Le centre de la défense

N’hésitons pas : match nul.

Les milieux

Si Sneijder a ce plus de frappe et de création, les récupérateurs argentins l’emportent sur l’aspect défensif. La Hollande n’a pas le pendant à Mascherano. Match nul.

L’avant-centre

Van Persie a marqué un but extraordinaire contre l’Espagne. Higuain un but stupéfiant contre la Belgique. On reconnaîtra que Casillas n’est pas Courtois. Van Persie est en forme descendante, Higuain montante. Mais : match nul.

Le coaching

Avantage à Van Gaal. D’un poil. Avantage Hollande

Le banc

Soyons prudents et neutres. Match nul.

Les spectateurs

Le Brésilien n’aime pas l’Argentin. Avantage très net à la Hollande.

Alors quoi ?

La destinée de Messi est d’être champion du monde pour faire taire Maradona.

Osons un pronostic : 3 – 1. L’Argentine est sur la route de la finale.

Stéphane Riand

Licencié en sciences commerciales et industrielles, mention gestion d'entreprise, licencié en droit, avocat, notaire, je suis père de sept enfants et je travaille depuis plus de vingt ans à Sion comme avocat, après avoir été greffier cinq ans au sein du Tribunal cantonal. Je suis un ami de la psychanalyse, des livres, des journaux, du sport et de la justice.