VICTOR HUGO, REVIENS, ILS SONT DEVENUS MOCHES !

(PAR NARCISSE PRAZ)

 

Victor Hugo, reviens !

Du sondage délivré par Le Nouvelliste sous le titre « Une loi contre la mendicité » et en guise de sous-titre: « Faut-il interdire la mendicité en Valais? », il résulte que 76% des 482 lecteurs sondés répondent: OUI, IL FAUT UNE LOI POUR INTERDIRE LA MENDICITE EN VALAIS, 20% disent NON et 4% sont sans opinion.

Tel est le brillant, le sublime résultat des prêches et sermons hebdomadaires sinon quotidiens des prêtres, chanoines et des  évêques successifs de ce canton qui se proclame largement majoritairement catholique ! Bravo! pour cet éloquent résultat et félicitations à ces gourous ensoutanés ou non qui s’autoproclament hérauts de la Charité chrétienne!  Hypocrites! 76% de leurs ouailles baptisées et se réclamant du message caritatif de Jésus-Christ veulent la mise à ban, par une loi,  de toute forme de mendicité parce que la pauvreté d’autrui… les met mal à l’aise, mais pas jusqu’au point de les apitoyer et de les inciter à lâcher dans la main mendiante tendue la moindre pièce de monnaie! Honte sur toi, Valais catholique. 

Quant à nous autres, mécréants, agnostiques et athées, nous relirons les vers de l’un de nos maîtres, Victor Hugo dont  les derniers instants de vie furent aussi consacrés à échapper à la mainmise de l’Eglise catholique sur son nom, sur sa personne en vue de récupération in extremis d’une caution supérieurement enviable: la conversion du grand homme! Nous nous souvenons du siège auquel se livra l’archevêque de Paris, Place des Vosges, dans le but d’accéder au chevet du moribond. En vain! Victor Hugo avait posté à l’entrée de son immeuble des gardes républicains qui repoussèrent avec succès, jour et nuit, les assauts des assaillants mandatés par l’Eglise de Rome. Et Victor Hugo mourut dans la sérénité de son agnosticisme mâtiné de lutte forcenée contre le cléricalisme, lui dont s’inspirèrent abondamment les combattants de la loi sur la laïcité de 1905. « Je veux l’Etat chez lui et l’Eglise chez elle! » avait auparavant clamé haut et fort devant l’Assemblée Nationale l’homme qui est aussi l’auteur du poème « Pour les pauvres » dont nous extrayons les deux strophes suivantes:

« … Donnez, riches, l’aumône est soeur de la prière,

Hélas! Quand un vieillard, sur votre seuil de pierre,

Tout raidi par l’hiver, en vain tombe à genoux;

Quand les petits enfants, les mains de froid rougies,

Ramassent sous vos pieds les miettes des orgies,

La face du Seigneur se détourne de vous.

*

Donnez, afin que Dieu, qui dote les familles, 

Donne à vos fils la force et la grâce à vos filles;

Afin que votre vigne ait toujours un doux fruit;

Afin qu’un  blé plus mûr fasse plier vos granges;

Afin d’être meilleurs; afin de voir les anges

Passer dans vos rêves la nuit… « 

Au vu du résultat de ce sondage du Nouvelliste, qui est présent dans la quasi totalité des ménages du Valais et donc représentatif de sa population,  l’on peut en déduire:

– Que dans 76% des familles valaisannes bien catholicisées ni la force aux fils, ni la grâce aux filles ne seront données par le Seigneur leur Maître en raison du mépris par elles affiché à l’encontre des miséreux qui ont le toupet de les importuner en les agressant d’un geste mendiant;

– Que les vignes des Valaisans n’auront plus jamais un fruit doux et que les blés plus mûrs ne feront plus jamais plier leurs granges;

– Que les Valaisans de demain ne seront pas devenus meilleurs après avoir voté cette loi xénophobe;

– Que les citoyens qui auront voté pour le xénophobe parti UDC ennemi déclaré de ces mendiants issus de l’immigration étrangère verront passer dans leurs rêves, la nuit, non pas les anges de leur catéchisme catholique mais les mânes damnés de tous les Le Pen, Blocher et autres Freysinger de basse extraction fascisante et hitlérienne.

Victor Hugo, reviens! 76% des Valaisans montrent le vrai visage d’un canton catholique.

A  bon entendeur, salut.

POST-SCRIPTUM: Comme Voltaire, Victor Hugo était théiste (par défaut?) mais viscéralement anticlérical.

9 pensées sur “VICTOR HUGO, REVIENS, ILS SONT DEVENUS MOCHES !

  • 21 avril 2017 à 6 h 20 min
    Permalink

    Donc 76% de 482 lecteurs. Dans un canton de quoi… 330’000 personnes… Je sais pas si on peut tirer la moindre conclusion.

  • 21 avril 2017 à 7 h 58 min
    Permalink

    La preuve que j’avais raison en disant que les vignes des 76% des Valaisans xénophobes ne donneront plus de fruits doux vient de leur être signifiée: ELLES ONT GELé TROIS NUITS DE SUITE ! Bien fait ! Salut. NP

    • 21 avril 2017 à 9 h 33 min
      Permalink

      1. Se réjouir du malheur d’autrui = pas bien
      2. Tous les vignerons valaisans ne sont pas à Ecône loin de là
      3. Ton message cautionne le fait qu’une vengeance divine par fléau météo serait possible: selon cette croyance on a brûlé des sorcières pour avoir fait tomber la grêle ou ébouler des collines…
      4. Le « bien fait » final est juste une horreur… Je serais toi je supprimerais le message
      Bonne journée

      • 21 avril 2017 à 17 h 28 min
        Permalink

        Salut, Pepper Happel! La plaisanterie et la rigolade, tu comprends? Non? Dommage.

  • 21 avril 2017 à 9 h 35 min
    Permalink

    Ils sont egaux aux justiciables , maintenant ils mendient la justice …..

    • 21 avril 2017 à 17 h 31 min
      Permalink

      Hello, Silence de la place! Les mendiants d’aujourd’hui sont le résultat du fait que le 50% des richesses de la planète sont la propriété de quelques centaines de multi-milliardaires. Et personne ne s’en étonne.

  • 21 avril 2017 à 10 h 41 min
    Permalink

    « Le dépôt de l’avant-projet de loi valaisan par le Département d’Oskar Freysinger fait suite à une décision du Parlement cantonal. Le 18 décembre 2014, le Grand Conseil a accepté une motion de l’UDC déposée par la députée-suppléante Nadine Reichen demandant l’interdiction de la mendicité par 59 voix contre 34 et 1 abstention. »

    59 voix du Grand Conseil………………59 UDC ?

    marre du bouc-émissairisme, marre des stigmatisés, marre de tirer à blanc sur tout ce qui dérange vit ou ne pense pas comme la pensée dominante unique de chrétiens qui n’en sont pas !!

    dans les 59 voix, il y a qui ?

    la bêtise, l’ignorance et la méchanceté sont partout et ne sont pas l’attribut unique de l’UDC, et elles sont à l’humanité un bien plus grand fléau que la fermeture des esprits valaisans.

    qu’on se le dise et se le redise
    qu’on se le dise et se le redise
    qu’on se le dise et se le redise
    qu’on se le dise et se le redise
    qu’on se le dise et se le redise
    qu’on se le dise et se le redise
    etc etc etc …………

  • 22 avril 2017 à 0 h 15 min
    Permalink

    Tu vois (Narcisse)… ? Ce Système… (?) LE Système… pour lequel tu te bats (…ici, « par « extension » en… dénigrant l’anti Système… (UDC celui-ci en Suisse de préférence))… . .. … Il n’en vaut pas la peine… C’est un IMMENNNNNNNNNNNNNNNNNSE hypocrite ! Tu en as la preuve aujourd’hui.

    Alors imaginant à partir de là que l’UDC soit un tout petit peu moins charitable par rapport aux 1/1000 de miséreux du tiers monde qui viennent chercher refuge chaque année en Europe (statistique) (lorsqu’elle préconisait comme le disait Blocher il y a déjà 30 ans déjà (et comme le fait la Chaîne du Bonheur aujourd’hui) d’aller aider ces gens LA-BAS… plutôt que de les « importer » ici pour « mieux les aider »), elle est en tous cas (par contre) 1000 x moins hypocrite. Que le Système… qui vote à 76% ce que l’on sait.

    A toi de voir à partir de là s’il est productif (opportun et honnête) de faire reporter les torts du Système sur l’UDC. (Ou ce que ça t’apporte…). Et de blanchir ainsi ce Système… selon le principe du bouc èmissaire

  • 24 avril 2017 à 9 h 02 min
    Permalink

    Sur la forme, M. Bagnoud me vole les mots de la bouche concernant la mathématique cavalière de Sieur Praz…. mais ce dernier n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il avait fait de même avec le sondage NF sur son initiative pour un Valais Laïc…

    Sinon soulignons quelques points qui expliquent – peut-être – un peu mieux ce résultat
    1) dans notre pays et notre Canton, il y a de nombreuses options qui s’offrent aux gens dans le besoin… et l’Eglise tant décrée par l’auteur fait parfois plus que l’Etat dans ce domaine,
    2) rappelons ici que les working poors sont souvent plus mal lotis que les « mendiants »,
    3) la grande majorité de mendicité visible chez nous est entretenue par des systèmes mafieux (ex. pétitions « racket » pour une pseudo école internationale pour sourds…)

Commentaires fermés.