CATALOGNE. FOLCO GALLI, UN FONCTIONNAIRE QUI N'A PAS FROID AUX YEUX ! NOUS L'AIMONS ! - L'1dex

CATALOGNE. FOLCO GALLI, UN FONCTIONNAIRE QUI N’A PAS FROID AUX YEUX ! NOUS L’AIMONS !

Le journal Le Temps s’exprime ainsi :

« La Suisse n’expulsera pas l’autonomiste catalane Anna Gabriel

Risquant jusqu’à 30 ans de prison pour avoir participé au référendum en Catalogne, une ancienne députée refuse de se rendre à son procès. Les autorités helvétiques devraient refuser la demande d’extradition espagnole, qui sera déposée mercredi.

La Suisse n’expulsera pas la militante autonomiste catalane Anna Gabriel, dont la demande d’extradition sera formulée mercredi par la justice espagnole.

Joint par téléphone mardi soir, Folco Galli, porte-parole de l’Office fédéral de la justice, indique que la Suisse refuserait à priori une demande d’extradition de la part de l’Espagne. «Il s’agit selon toute vraisemblance d’un délit politique. Selon notre code pénal et la Convention européenne des droits de l’homme, une demande d’extradition ou toute forme d’aide judiciaire ne peuvent pas être accordées pour l’un de ces motifs.»

Le porte-parole confirme aussi n’avoir encore rien reçu pour l’heure de la part des autorités espagnoles. Ce mardi soir, des médias espagnols ont toutefois confirmé que la demande d’extradition sera formellement déposée mercredi matin. »

Le cas de Anna Gabriel est suivi avec une extrême attention par les médias catalans et espagnols.

Il faut ici rappeler que l’Office fédéral de la justice est sous la responsabilité de la Conseillère fédérale socialiste Simonetta Sommaruga, dont les valeurs ne permettent pas de penser qu’elle s’opposerait personnellement à cette prise de position limpide du porte-parole de l’un des offices les plus importants de la Confédération Helvétique.

L’Espagne veut poursuivre Anna Gabriel pour une seule raison, pour un délit politique qui n’existe pas en Suisse.

Cette décision, si elle devait être confirmée, est l’un des premiers et des plus grands succès internationaux de la Catalogne.

Carles Puigdemont, la majorité indépendantiste et la CUP peuvent ce soir sourire.

Quant à l’Espagne, elle va essayer de faire le forcing diplomatique. Mais, en Suisse, le Département des Affaires Etrangères (DFAE) ne peut pas donner d’instructions contraignantes au Département fédéral de justice et police. Et on voit difficilement, Monsieur Ignazio CASSIS, qui faisait partie des amis de la Catalogne lorsqu’il était encore parlementaire fédéral, venir au secours de Mariano Rajoy et des membre du PP.

La Catalogne a peut-être fait un petit pas supplémentaire vers l’indépendance. Certains penseront que ce pas est vraiment tout petit. Mais il pourrait se révéler un jour bien plus grand qu’on ne l’imagine aujourd’hui.

Visca Catalunya !

 

 

 

Stéphane Riand

Licencié en sciences commerciales et industrielles, avocat, notaire, rédacteur en chef de L'1Dex (1dex.ch).

2 pensées sur “CATALOGNE. FOLCO GALLI, UN FONCTIONNAIRE QUI N’A PAS FROID AUX YEUX ! NOUS L’AIMONS !

  • 21 février 2018 à 8 h 29 min
    Permalink

    -Elle n’est pas autonomiste, mais independentiste
    -Espagne ne vais poser demande de extradition. Anna est un cadeau de Espagne a la Suisse.
    – Il n’existe pas majorité independentiste. Il faut d’etudier beaucoup de maths.

    Merci por votre intérêt

  • 21 février 2018 à 9 h 14 min
    Permalink

    Mme Gabriel n’est pas pursuivie par ses convictions politiques. Elle a fait und politique séparatiste toute sa vie sans problèmes et elle a même été elue au parlement catalan.
    Cependant, Mme Gabriel doit apparaître maintenant devant un juge parce qu’elle a détourné de l’argent publique pour un référendum illegal et elle a contribué a une sécession unilaterale – également à un coup d’état – en violant les droits de touts les autres citoyens Espagnoles.
    Ne confondons pas les choses!

Commentaires fermés.