Une personnalité du monde des échecs nous a quittés

EchecsClosuitUne première sans doute à L’1dex, un hommage à une personnalité du monde des échecs valaisans qui nous a quittés récemment. Président du club d’échecs de Martigny durant 36 ans, créateur avant-gardiste du tournoi international des échecs de Martigny au début des années 80, président de l’union valaisanne des échecs (UVE) et  du tribunal arbitral de la Fédération suisse des échecs (FSE), voilà en quelques lignes les engagements importants de Jean-Marie Closuit, décédé à l’age de 80 ans le 14 janvier dernier, pour la promotion du jeu d’échecs en Valais.

Encore aujourd’hui, de nombreux passionnés de ce jeu se posent la question de savoir quel était le secret de Jean-Marie Closuit pour gérer son investissement sans limites dans l’activité  tant à l’échiquier que dans l’organisation de tournois et le pilotage de structures, à côté de sa famille et des 3 filles passionnées elles aussi par le jeu, de son activité professionnelle d’avocat et notaire, de son engagement politique de député PDC au Grand Conseil durant 12 ans, de ses activités artistiques et musicales au sein de la Schola Cantorum  et de la Fondation Léon et Sylvie Mathey à Martigny et de nombreuses autres sans doute.

Jean-Marie aimait les gens, tout simplement. Il prenait un immense plaisir à jouer une partie d’échecs, mais surtout, au terme de celle-ci, à l’analyser et confronter les choix stratégiques et tactiques avec son adversaire avant de dévier sur des sujets les plus variés autour d’une verre. Jean-Marie Closuit a formé une quantité de joueurs à Martigny et imprégné de sa passion d’autres joueurs valaisans dont j’ai eu aussi la chance de faire partie. La génération des Perruchoud, Moret, Maillard et bien d’autres encore lui doit beaucoup. Si le Valais est devenu champion suisse par équipes en 2009 et 2010, c’est aussi à Jean-Marie Closuit que nous le devons. Sa passion, son enthousiasme, sa générosité et sa gentillesse ont marqué toutes les personnes qui ont eu le plaisir et la chance de le côtoyer.

Grâce au tournoi international de Martigny qui en est à sa 23e édition l’été prochain, de nombreux Grands Maîtres d’échecs,  venus de tous les horizons, connaissent notre beau pays, la ville de Martigny et ont motivé de nombreux jeunes à travailler et persévérer pour mieux comprendre les secrets de ce jeu aux perspectives illimitées.

Dorénavant on devra se contenter de jouer à l’aveugle !