ELECTIONS AU CONSEIL FEDERAL. PETIT NANTERMOD SOUS LE CHARME DE LA GRANDE STEPHANIE

Didier Burckhalter a donc démissionné. Au faîte de la reconnaissance helvétique, le chef des affaires étrangères, amoureux comme au premier jour, a décidé de changer de vie. La consacrera-t-il à son amour ou à une nouvelle passion, européenne ou mondiale, personne n’en est certain. Mais, bon, il a quitté le bâteau confédéral. Il faut donc le remplacer. 

JO SION 2026. LA CHOUCROUTE VICTORIEUSE DES RASTAQUOUERES OU COMMENT CC LES A TOUS DÉJÀ EMBALLÉS (SCOOP INCLUS !) (6)

Pour rassembler le Valais, pour convaincre la Suisse, pour qualifier Sion pour les Jeux Olympiques 2026, tellle est la position du comité d’organisation de Sion JO 2026, il faut un leader d’opinion, un modèle cantonal, un cisailleur de ciment et de béton, un marqueur médiatique, un prince du micro, un as du dérapage contrôlé, un big boss de la cooptation argentée, il faut donc le choucroutier en chef, Christian Constantin. 

ANALYSE D’UN MATCH DE BASKET AU MINISTERE PUBLIC : 65 – 63

65-63. Un score de match de basket. Avec ou sans prolongation. Une finale NCAA, à l’arrache. Au Grand Pont, dans la salle du Grand Conseil. Une victoire qui se savoure par un repas pris en face d’une secrétaire d’avocat. Une défaite dont les causes sont connues. Un match qui laissera des traces. Ou pas. Un shoot à trois points raté. Une tricherie d’arbitre. Un lancer-franc réussi juste avant la sirène. Et un public qui sort de la salle un peu penaud. Tel est ce match ayant opposé hier, au Grand Pont Patrick Burkhalter à Marie-Line Voirol Revaz.

TROIS CONSEILLERS NATIONAUX VALAISANS EN VISITE EN CATALOGNE

Quatre conseillers nationaux valaisans, Mathias Reynard (PS), Yannick Buttet (PDC), Viola Amherd (PDC) et Philippe Nantermod (PLR) font partie du groupe parlementaire des amis de la Catalogne (Groupe Amitié Suisse Catalogne). Si Philippe Nantermod occupé à la préparation de la défense de sa thèse de doctorat (à l’avenir, on l’appellera docteur Nantermod, maître ès avalanches) n’a pas pu accompagner ses collègues parlementaires, les trois autres se sont rendus, du 19 avril au 21 avril, en visite officielle en Catalogne. À cette occasion, les trois Valaisans ont pu rencontrer les personnages clefs du processus d’indépendance de la Catalogne, le président de la Generalitat Carles Puidgemont, le ministre des affaires étrangères Raul Romeva et la présidente du parlement Carmell Forcadell. Des séances de travail ont aussi été organisées avec des professeurs d’université et avec des personnalités de la société civile catalane. Ces rencontres ont été jugées très fructueuses par les quatre membres de la délégation suisse (Lisa Mazzone, des Verts, accompagnait les trous Valaisans).

LONZAGATE. IL FAUT SAUVER LE SOLDAT FANTI

Conformément à la loi sur l’information du public, la protection des données et l’archivage du 9 octobre 2008 (LIPDA), la RTS (RTS Radio Télévision Suisse) a déposé auprès de Cédric Arnold, ancien chef du Service de l’environnement, une demande d’accès au document intitulé « Investigation historique mandatée par le Service de la protection de l’environnement (SPE) du Canton du Valais, menée dans le cadre du suivi environnemental du chantier de l’autoroute A9, prévue par l’Ordonnance sur les sites contaminés (OSites) » et dont il est fait état dans le communiqué de presse «Pollution au mercure le long du Grossgrundkanal» du SPE le 9 septembre 2011.

CHRISTOPHE DARBELLAY NE VEUT PAS IGNORER LA SOUFFRANCE AU TRAVAIL

Rien, absolument rien, n’imposait à Christophe Darbellay de s’exprimer devant le Grand Conseil à l’aube de son mandat. Il eût pu ne rien dire, il eût pu expliquer son silence par la nécessité de prendre une pleine connaissance de son département, il eût pu d’une chiquenaude de vocabulaire sauter sur l’occasion pour remercier tous les fonctionnaires de l’avoir aimablement accueilli. Il eût pu, mais il n’a pas pu. Il a posé un autre acte.