Y a-t-il un philosophe pour sauver l’entreprise ? - L'1dex