BBC MONTHEY. VIVE LE BASKET !

Certains le savent. J’ai été longtemps juge unique du tribunal disciplinaire de basketball. Un jour, j’ai été « lourdé » car, dans les hautes instances, on avait décidé que j’avais eu la main trop lourde lors d’événements « genevois » (rétrospectivement, je fus d’une douceur inimitable !). J’avais pourtant regardé au moins cinquante fois la cassette des événements, pour distinguer les rôles des uns et des autres dans les événements scabreux survenus !

Aujourd’hui, je me tais et je laisse la place à ce petit résumé du Nouvelliste, lu sur le site du quotidien préféré des Valaisans.

A chacun de juger, s’il le veut.

Je vous laisse donc seul juge, cher lecteur.

« BASKETBALL – Suite aux nombreux débordements du club montheysan samedi au terme de la finale de la Coupe de Suisse, Swiss Basketball a décidé de lancer une enquête disciplinaire et administrative.

Le BBC Monthey continue de faire parler de lui hors du terrain. Les nombreux débordements observés samedi après la finale de Coupe perdue de justesse contre Genève (78-77) ont de logiques conséquences. Swiss Basketball a décidé d’ouvrir une enquête administratrive et disciplinaire à l’encontre de plusieurs membres du club chablaisien.

Selon un communiqué, plusieurs débordements sont jugés graves par la fédération. Il s’agit d’insultes et de poursuite des arbitres par le coach Niksa Bavcevic au coup de sifflet final, d’un comportement agressif et insultant du vice-président Christophe Roessli envers Giancarlo Sergi, le président de Swiss Basketball.

Deux joueurs sont également dans le collimateur. Plus de dix minutes après la rencontre, Markel Humphrey et Brandon Young ont bousculé les agents de sécurité, ouvert la porte du vestiaire des arbitres, tenu des insultes et, enfin, lancé la médaille de finalistes en direction des hommes en gris.

Le président du BBCM Christophe Grau n’échappe pas non plus à cette procédure après ses propos « insultants et personnels » dans les médias, des propos tenus à l’encontre de la fédération et surtout à l’encontre de l’arbitre principal Sébastien Clivaz. »

Hop Sion !

Bonjour à Etienne Mudry, à Sébastien Roduit, à Michel Roduit, à Jean-Daniel Descartes, et à … Monsieur Tissières !

 

Post Scriptum : les « travailleurs » de la Rue des Vergers sont exclus du concours, on les veut plus diligents dans d’autres dossiers. Les supporters du FC Monthey, n’ayant pas l’apparence d’impartialité, de même que ceux du vainqueur de la Coupe de Suisse, ne peuvent pas non plus participer !