LES SATANS DES MARAIS-VERTS, CE SONT EUX ! - L'1dex