Harcèlement au Conseil national. Les noms de tous les faux-culs ! - L'1dex

Harcèlement au Conseil national. Les noms de tous les faux-culs !

Personne n’imaginait que Darius Rochebin et la RTS liraient ce dimanche L’1Dex – pourtant, ils n’ont pas encore eu le temps de lire L’1Dex Mag numéro 2 format papier, puisque celui ne sera en kiosque que ce mardi – et qu’ils publieraient la liste de tous les faux-culs qui hantent le parlement fédéral. Mais L’1Dex, par la grâce de la motion portant le numéro d’objet 10.4054, signée par Oskar Freysinger, mais à laquelle a participé, l’auteur ne le niera pas, L’1Dex, et quelques autres …

Pour qui sait lire attentivement – je répète, il faut lire attentivement –, les surprises des votes vous laisseront groggy.

J’épinglerai aujourd’hui … Adda Marra, qui a voté NON, et … Yannick Buttet, – hélas à, qui a voté … OUI !

Soyez aussi impressionnés, chers lecteurs, par la liste féminine des NON !

La politique est un vrai cirque duquel la cohérence a été extraite depuis longtemps. Et cette responsabilité, Citoyens, c’est très exactement la vôtre ! Un peu la mienne, mais si peu …

La preuve ? Voici, pour qui sait lire, …

…. LA LISTE DES FAUX-CULS !

On se réjouit du traitement du dossier par la RTS, à la recherche de soutiens pour le NON à No Billag !

Oui, mais qui sont les journalistes à même de distinguer le harcèlement d’actes commis par de gros lourds ?

Pour le reste, je vous le dis franchement, je pourrais écrire un feuilleton sur cette liste des faux-culs. Mais, à L’1Dex, nous sommes beaucoup, beaucoup plus fort que ça … et nous vous réservons une surprise de taille dans le courant … 2018. Mais il faudra patienter un peu, chers lecteurs. Mais je vous l’annonce, ce sera beau, très beau, et ce sera lu, très lu.

Bonjour ici à toutes les femmes harcelées !

 

Post Scriptum I : mon bonjour s’adresse aux femmes harcelées, j’exclus pour aujourd’hui les femmes draguées lourdement, les femmes sifflées honteusement dans la rue, les femmes violées qui n’osent pas encore s’exprimer (j’en connais une, très jeune, elle a passé par mon étude, mais se tait encore devant la justice) et les femmes qui ont su répliquer avec pugnacité lorsqu’elles ont senti des mains baladeuses sur leurs fesses ! Et mon bonjour ne s’adresse naturellement pas aujourd’hui à tous ces mecs qui, entre eux ou devant elles, ont proféré des grossièretés sans que quiconque ne les reprennent, même à l’intérieur du Palais fédéral ou devant le parterre des journalistes !

 

Post Scriptum II : Le nom de tous les faux-culs ? Le titre est présomptueux, il y a en bien d’autres. En Valais et ailleurs.

 

Post Scriptum III : A la raclette de L’1Dex, il y a un petit malin qui, au petit matin, remarquant que Yannick Buttet était en couverture, a fait la lecture de l’article de ce conseiller national et qui a osé remplacé « terrorisme » par « harcèlement ». Pour faire l’exercice, cher lecteur, il faudra pouvoir disposer de L’1Dex Mag numéro 2, car je ne vous faciliterai pas la tâche ! On ne sait jamais, Frédéric Recrosio pourrait faire la lecture du début de l’article et oser citer, lors de son spectacle, de manière moins cachée L’1Dex Mag. Qui le mérite !

 

Post Scriptum IV : Recrosio, qui aime les coiffeuses, n’est pas un faux cul. L’illustration est bien présente pour annoncer « Ma Revue …  à nous «  qui vaut le détour. Et comme cet article sera bien lu, les lecteurs sont curieux !, je lui offre gratuitement cette petite publicité. Gratuitement, car il a osé offert son saucisson en apéritif de la raclette de L’1Dex.

 

Post Scriptum V : désolé de dire à tous les journalistes qui ne veulent pas de No Billag que, sur ce coup, Christoph Blocher n’est pas dans la liste des faux culs. Oui, oui, le monde est bien difficile à décrypter …

 

Stéphane Riand

Licencié en sciences commerciales et industrielles, mention gestion d'entreprise, licencié en droit, avocat, notaire, je suis père de sept enfants et je travaille depuis plus de vingt ans à Sion comme avocat, après avoir été greffier cinq ans au sein du Tribunal cantonal. Je suis un ami de la psychanalyse, des livres, des journaux, du sport et de la justice.

5 pensées sur “Harcèlement au Conseil national. Les noms de tous les faux-culs !

  • 4 décembre 2017 à 8 h 26 min
    Permalink

    Dites 33 ; et si ce terroire cul-cul , etait le sommet de choses encores pires . C est souvent le cas . Je connais un haut fonctionnaire , qui lit les pires infractions pénales dans le deni total . Le probléme
    c est qu il faudrait cinq à six cellule à Crètelongue !

    Dites 33 docteur ? Non le code penal . Et ca me fait pas rire du tout . Si le palais fédéral est confondu
    par des oiseaux à plumes des folies bèrgéres , à la sauce french cancan ! Dieu sait le reste ; en la coupole
    en folie . Il faut être buté pour y rester . Toutes ces bonnes chrétiennes ! La solution la burqa !

    Répondre
  • 4 décembre 2017 à 21 h 10 min
    Permalink

    Et dire que j’ai rencontré, par le plus grand des hasards (…), mon avocat pour une histoire de main aux fesses.
    Et dire que quelques années plus tard, il me demandait de faire partie du team ayant donné naissance à l’1dex.
    Et dire qu’encore quelques années plus tard, il y a tant et tant à raconter…

    Répondre
    • 4 décembre 2017 à 21 h 54 min
      Permalink

      Demain, Doris Fiala, conseillère nationale PLR, de Zurich …

      Répondre
  • 5 décembre 2017 à 0 h 07 min
    Permalink

    « On ne tire pas sur une ambulance de manière anonyme, a-t-elle condamné. De plus, une telle attitude n’encourage pas les vraies victimes à porter plainte, regrette l’élue zurichoise ». Le Nouvelliste

    Deux mots m’ont choquée : « ambulance » et « vraies victimes ».
    Ces commentaires sont totalement déplacés ! Pèse-t-elle le sens des mots ou est-ce un problème de langue?

    Répondre
    • 5 décembre 2017 à 0 h 19 min
      Permalink

      Bientôt à L’1Dex Doris …

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *