CONSTITUANTE EN VALAIS. ET S'ILS DISAIENT TOUT SIMPLEMENT OUI ? - L'1dex

CONSTITUANTE EN VALAIS. ET S’ILS DISAIENT TOUT SIMPLEMENT OUI ?

Dans un tout-ménage à double logo UDC et PDCVr de la semaine dernière, ils disent qu’il faudrait voter non à la révision totale de la Constitution de 1907 et, en cas d’avis contraire de la population valaisanne, préférer la formule Grand Conseil. Ces ordres de vote sont délivrés par certains dirigeants de ces deux partis qui n’entendent pas, pour l’heure, faire souffler de l’air frais sur le printemps valaisan.

Et si les signataires de cette alliance de circonstance s’étaient trompés ? Pourrait-on imaginer un instant qu’ils n’aient pas lu la brochure explicative du Conseil d’Etat fournie avec les enveloppes de vote et qu’ils n’aient pas compris que cette révision envisagée n’était rien d’autre que la proposition raisonnable de mettre sur la table de discussion tous les défis qui attendent le canton dans ce XXIe siècle pour en débattre sereinement, tous partis confondus ?

Et s’ils n’avaient pas pris la mesure du mouvement de fond qui anime la population de ce canton qui trouve que son texte de base mérite d’être mis à jour ? Car enfin, dans toutes les générations, les attentes sont grandes pour une nouvelle Constitution prenant en compte les modifications profondes survenues depuis 111 ans, et comblant les nombreux trous qui touchent les droits et libertés civils, la gestion des énergies, la protection de l’environnement, la situation des personnes vulnérables (handicapés, enfants, personnes âgées, migrants, pauvres, familles déboussolées…), le bilinguisme, la protection des données…etc.

Et s’ils prenaient conscience qu’une occasion unique s’offre à eux, comme à toutes les personnes de bonne volonté, de redire l’attachement à ce pays, la foi dans les valeurs héritées des aïeux, l’enracinement dans les villages, les vallées et les villes ? Et aussi d’avoir le courage d’affronter les grandes mutations en cours, les changements démographiques qui s’accentuent ? Et s’ils voyaient que l’exercice de légiférer ensemble est un exercice dynamique, utilisant les compétences de chacun, pour aboutir à de meilleures solutions communes ?

Dès lors, pour eux, le vote utile serait de dire OUI à la révision totale de la Constitution de 1907 et de confier cette tâche à une Constituante, dont ils deviendraient acteurs avec d’autres, membres d’autres partis ou membres de groupements rarement représentés. En fait, en y regardant bien, il n’y a aucune raison objective de ne pas s’entendre !

Dès lors, le 4 mars, ils pourraient dire OUI à la révision totale de la Constitution, par une Constituante. Ce qui permettrait à un vent nouveau de se lever sur la vallée du Rhône !

RIEN NE S’OPPOSE A CE QUE LES PARTISANS DE LA CONSTITUANTE SOUTIENNENT AUSSI L’1DEX, QUI FUT PARMI LES PREMIERS PARTISANS DE CE CHANGEMENT PROPOSE AUX VALAISANS :

 

Cliquez ici : Pour commander le magazine uniquement

Cliquez ici : Pour vous abonner au blog et recevoir le magazine

 

2 pensées sur “CONSTITUANTE EN VALAIS. ET S’ILS DISAIENT TOUT SIMPLEMENT OUI ?

  • 20 février 2018 à 7 h 36 min
    Permalink

    Hem : vous n’avez pas l’impression d’être à des années lumière d’un débat serein avec des promoteurs de la constituante comme Lovey et Charly Darbellay ?

  • 20 février 2018 à 12 h 00 min
    Permalink

    Le peuple du Valais n a pas assez connues de manipulations délétères graves ! Partisanes ?

Commentaires fermés.