Dénonciation disciplinaire contre le procureur général. Lettre au Grand Conseil du Canton du Valais (20)

Dans l’article du 18 décembre 2015, intitulé « Qui sanctionnera le procureur général Nicolas Dubuis ? », j’ai expliqué que les aspects

Le procureur général admet que L’1Dex peut invoquer la protection des sources

En mai 2014, L’1Dex avait publié toute une série d’articles (dont La Diva des données) portant sur la désignation de Madame Joanne Siegenthaler en qualité de préposée cantonale à la protection des données. A cette occasion avait été publiée sur le site de L’1Dex une lettre adressée par Madame Siegenthaler à Nicolas Voide, président de la commission concernée. La suite, on la connait : Sébastien Fanti, dont les compétences dans le champ de la protection des données ne peuvent être comparées à son adversaire, a finalement été désigné après la démission de la dame. Nicolas Voide, l’actuel président du Grand Conseil, n’a pas apprécié. Il a déposé une dénonciation pénale pour violation du secret de fonction, estimant inadmissible qu’une personne puisse transmettre des indications confidentielles (prétendument confidentielles dirais-je) à l’extérieur.