L’ONU doit mettre un terme au non-respect systématique de l’obligation de rendre des comptes pour les atteintes aux droits humains commises par des soldats chargés du maintien de la paix

(Par AMNESTY INTERNATIONAL)   Les Nations unies doivent revoir la façon dont sont supervisées les opérations de maintien de la

Amérique centrale : les observateurs des droits humains au Honduras

Tegucigalpa est une ville « intrigante ». A peine arrivé dans le pays qui connaît le plus haut taux d’assassinats au monde