L’intégration, seule arme contre la radicalisation !

Kenya, Nigeria, Tunisie, Turquie, Liban… et maintenant France. L’Occident ne connaissait le terrorisme qu’à travers les écrans de télévision;  il le découvre à présent sous ses fenêtres.  Et depuis vendredi soir, les prises de paroles et analyses de tous bords (journalistes, experts, politiques ou simples quidams) se multiplient pour tenter de comprendre ces événements, suggérer des solutions ou simplement partager son émotion. Parmi cette pléthore de réactions, celle émanant de l’émission «The Project», sur la chaîne télévisée australienne, m’a semblé particulièrement pertinente. En voici une synthèse, étoffée de quelques réflexions.