pollution Archives - L'1dex

Naomi Klein. « Ces géants de l’industrie refilent simplement le coût des dégâts aux simples citoyens du monde entier » (13)

On sait depuis plusieurs décennies que les combustibles fossiles sont en grande partie responsables du réchauffement climatique. Pourtant, les grandes sociétés pétrolières et gazières n’ont rien fait pour modifier leurs activités en conséquences, bien au contraire. En attendant, cette industrie reste l’une des plus lucratives de l’histoire, et ses cinq principaux acteurs ont engrangé des profits s’élevant à quelque 900 milliards de dollars de 2001 é 2010. ExxonMobil détient toujours le record des bénéfices les plus élevés enregistrés aux États-Unis, soit 41 milliards en 2011 et 45 milliards en 2012. Le secret de cette immense prospérité est simple : ces géants de l’industrie refilent simplement le coût des dégâts aux simples citoyens du monde entier. C’est cela qui doit changer.

Le Valais, la terre des scandales

Temps Présent, l’émission phare d’information de la RTS, s’en est allé hier soir conté au monde l’histoire de cette terre de tous les scandales qu’est devenu le Valais du mercure et de la Lonza. Au moment où le coeur du Valais a la légèreté d’un film étendard réalisé par Valais Tourisme, les journalistes de la TV suisse romande sont allés renifler les odeurs putrides et naiséabondes qui fleurissent aux abords et en aval de l’usine de la Lonza, ce formidable employeur qui fait chauffer la marmite de toute une région.

Lonzagonie

Dès 1919, les maladies liées au mercure sont reconnues par l’Etat français comme maladies professionnelles. En pinaillant, on découvre même qu’au 1er siècle, Pline l’Ancien (ça ne s’invente pas!) décrivait les symptômes fort désagréables de l’empoisonnement au mercure qui affecte principalement le système nerveux.

Scandale au hamburger !

Vie quotidienne 2.0. Je surnomme internet « mon observatoire », et me tiens au courant en regardant par-dessus les épaules de mes enfants. La tendance actuelle, c’est les vidéos. Tu joues à Minecraft ? Tu régales tout YouTube avec tes parties interminables. Tu t’achètes une clope électronique, un nouveau mascara ou un taille-crayon ? Voilà l’occasion de faire une petite vidéo explicative passionnante, on se prend tous pour Darius !

Particules fines, mon amour

3700 morts par année en Suisse. C’est six fois plus que les accidents de la route et environ six pour cent de l’ensemble des décès sur notre territoire[1]. Pourtant, le tueur en série nommé « particules fines » n’inquiète réellement autorités, médias et grand public qu’une fois l’an, au mois de février-mars, quand les conditions atmosphériques le rendent visible.