SION JO 2026. AU DIABLE LA MST, JOUISSONS ! (107) - L'1dex

SION JO 2026. AU DIABLE LA MST, JOUISSONS ! (107)

Mais comment un Sédunois pourrait-il ne pas être favorable en 2018 aux Jeux Olympiques ? Serait-il assez idiot pour ne pas accepter d’assumer le déficit – très éventuel – des Jeux en signe de vraie solidarité pour Crans-Montana, pour Champéry, pour Veysonnaz et pour tout le Valais ? Les Sédunois seraient-ils donc assez avares pour ne pas permettre à Jean-Marie et à Christian de s’engraisser sur leur dos ? Seraient-ils assez insensés pour ne pas suivre leur apprenti-stagiaire les encourageant à se faire peut-être hara-kiri pour avoir le droit d’admirer à Tourbillon quelques feux d’artifices avant que ne soit allumée la flamme de leur jouissance ? Les Sédunois seraient-ils assez fous pour ne pas comprendre que chacun d’eux serait bénéficiaire par ruissellement de cette manne fédérale hypothétique ? Les Sédunois seraient-ils assez déraisonnables pour ne pas entrer à jamais dans l’histoire comme le seul peuple ayant pu maîtriser avec son sens incommensurable de l’économie les budgets restrictifs qu’ils respecteront par la grâce de leur génie propre ? Comment les Sédunois pourraient-ils hésiter à ce que leur Cité ne devienne dans l’éternité ville olympique aux cinq anneaux impérissables ? Comment imaginer que les successeurs des fondateurs de Sedunum Nostrum ne soient pas ces irrésistibles Helvètes qui auront su corrompre le CIO et faire de cette organisation de rapaces une association de charité ? Mais pourquoi donc les Sédunois hésiteraient-ils à embrasser cette mariée si belle, puisqu’ils savent qu’ils n’auront à la supporter que quinze nuits et ne la connaîtront jamais ni acariâtre, ni hystérique ? Comment oser imaginer que Sion pourrait être aussi inconsciente de refuser ces Jeux qui ne lui apporteront que gloire, richesses et honneurs pour les siècles des siècles ? Comment les Sédunois pourraient-ils s’écarter de ce juste chemin que leur proposent dans leur sainte empathie leurs héros, Cri Cri d’Amour, Pirmin au Bonnet, Fredo Le Jeune, Ramon Le Médaillé et Gégé La Muse ?

 

Oui, pourquoi les Sédunois d’ici diraient-ils NON à ce si beau – que dis-je, si sublime – avenir olympique !

 

Bonjour à toutes les Muses qui ont fait perdre la tête aux Sédunois qui n’oublient pas !

 

 

Post Scriptum : lisez les pages 36 et suivantes du Rapport de consultation sur les subventions de la Confédération et répondez à cette question : y a-t-il un risque que Sion devienne la pestiférée après s’être trop approchée de la vieille mariée tatouée sur les fesses de trois lettres, MST ?

Jeux-olympiques-2026_Cons_Rapport-expl_fr

 

Stéphane Riand

Licencié en sciences commerciales et industrielles, avocat, notaire, rédacteur en chef de L'1Dex (1dex.ch).

4 pensées sur “SION JO 2026. AU DIABLE LA MST, JOUISSONS ! (107)

  • 20 mars 2018 à 12 h 27 min
    Permalink

    Le problème dans cette affaire c’est le milliard; il a excité tous les crevards de ce canton; les a rendu fous (le « père et la mère » transgenre de ce projet en premier lieu bien sûr ca va sans dire).
    Parce que c’est de l’argent « facile », de « l’argent gratuit », une « charogne trouvée au bord de la route par un vieux prédateur crevard affamé et déjà toute prête à être bouffée sans mâcher » (même pas besoin de lui courir après avant de la bouffer) … Pour un crevard ça ne se refuse pas.

    MAISSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS… c’est pas comme ça que ça marche (crevards). L’argent gratuit ça n’EXISTE PAS, ‘faut pas rêver, si on a le milliard ici on l’aura pas ailleurs. Et alors si on ne le prend pas ici, on le prendra ailleurs, il y a 1000 et 1 autres possibilités de demander de l’argent à la Confédération en effet (quand on aime l’argent facile.. pourquoi pas…) (et on peut même JUSTE demander de l’argent pour FAIRE de la publicité NORMALE pour le tourisme Valaisan (par exemple) et puis voilà…) pas besoin d’aller brûler des bidons d’essence sur le sommet du Cervin (et y montrer son cul) et faire n’importe quoi pour avoir du fric EN EFFET.

    Et en plus… 4 milliards (c’est le budget de base de l’organisation PLUS le dépassement traditionnel de budget (150%) (chez nous NB où le franc est fort, la main d’œuvre coûteuse, c’est un peu plus mais bon restons quand même dans ces chiffres minimalistes)) investis dans la CONSTRUCTION (puisque que c’est ce secteur qui bénéficiera à 90% de cette manne)… est-ce bien la meilleure manière de commencer à sauver le TOURISME ? On veut sauver le TOURISME (valaisan) en effet et on fourgue 4 milliards de francs à la CONSTRUCTION pour ça… (?!!?) C’est n’importe quoi !

    Non. On s’est trompé. Mais c’est pas grave, rien n’est encore perdu; il suffit juste de le reconnaître tout de suite et tout annuler, et tout ira bien. Et cela même si la charogne était alléchante pour nos crevards… mais pas grave, on les consolera en leur disant qu’avec ce milliard (QUI NOUS RESTERA DU (MORALEMENT) par la Confédération (si on refuse ces jeux)), on pourra toujours acheter de cerviniesques montagnes de choucroute pour nourrir nos crevards locaux; ils ne mourront pas de faim en effet, je leur en fais la PROMESSE ici.

    PS: Et… bin ouais, moi aussi je peux faire des grosses promesses à la mort-moi-le-nœud genre, « il n’y aura pas de dépassement de budget », « y’aura plein de neige en 2026 », « après ces jeux on sera tous milliardaires » etc, etc… .. .

    (et en plus moi c’est vrai; ils ne MOURRONT pas de faim, aucun souci, et ils mangeront MEME encore plus que si on fait ces ruineux jeux). (Double ration de choucroute en perspective ici en effet).

    • 20 mars 2018 à 13 h 09 min
      Permalink

      « Valais. Terre de crevards »

  • 20 mars 2018 à 13 h 58 min
    Permalink

    Les Sédunois payeront aussi pour les Vaudois ,Bernois et Fribourgeois….vive les JO 2026

  • 21 mars 2018 à 13 h 13 min
    Permalink

    Mais pourquoi sommes nous au royaume du mensonge en séries ?
    L évidence .

Commentaires fermés.