PANIQUE SUR LES CHEMINS DE L’ECOLE

En ce début d’année scolaire, j’aimerais mettre le doigt sur un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur, bien qu’il ne concerne heureusement qu’une minorité de parents, mais dont le club s’agrandit néanmoins chaque année. Je veux parler de la dérive sécuritaire, quasi paranoïaque, de la phobie qu’ils éprouvent à l’idée de lâcher leur(s) bambins(s) seul(s) sur le chemin de l’école, alors même que celui-ci est parfaitement sécurisé, avec patrouilleurs scolaires, trottoirs, piste cyclable, zones 30, passages sous voie, etc…

Enfantillages – Lettre ouverte aux amateurs de silence… (2)

Nous ne venons pas. Vous ne nous voyez plus. Comme si nous et ce que nous avons vécu n’existions pas. Nous vous évitons pour préserver ce qui reste d’une innocence, d’une sensibilité et d’une volonté qui ont encore le cran de s’exprimer de manière limpide, refusant de jouer le jeu d’un bonheur factice.

Enfantillages – Introduction (1)

En mai 2013, j’écrivais à l’1dex « Je me sentais très mal », sur le sujet du harcèlement scolaire. Espérant à l’époque avoir fait le tour du sujet. Aujourd’hui, en mars 2016, un événement personnel et une certitude m’ont rattrapée… Il y a encore beaucoup à dire sur le sujet. Tout le monde en parle, mais qui, sans y avoir été plongé, peut réellement comprendre et y être sensibilisé ?

Initiative UDC : ne pas se voiler la face !

Les attentats de Bruxelles provoquent, partout en Europe, un élan de sympathie pour toutes les initiatives visant à entraver l’aide aux migrants ou à ostraciser les communautés musulmanes. En Valais, où l’on aime déjà raconter qu’un voile peut cacher une bombe, le combat (devrait-on parler de croisade ?) contre les écolières voilées devrait sans doute gagner un peu plus en popularité. L’occasion d’une mise au point nécessaire.