FC SION. FRANCOIS DAYER ET LES DATES CLEFS DU CLUB

François Dayer, ancien rédacteur en chef du Nouvelliste, peut-être le meilleur dans cette fonction, a été amené à sa retraite de participer à quelques travaux rédactionnels. Dans ce cadre, il a participé à l’édition d’une petite  brochure dans laquelle le lecteur peut retrouver « les dates clés du FC Sion » (cf. fin de page).

FINALE DE LA COUPE DE SUISSE. LA LOI DU MEILLEUR

Dans le peuple des supporters du FC Sion, celui des bars, des carnotzets et des sacristies, se dégage cette certitude selon laquelle les joueurs n’ont pas tout donné et ont joué comme des pives. Un bon nombre imaginent qu’avec Zeidler tout eût été différent, que le président et son fiston ont raté leur campagne de transferts à Noël et que les joueurs sont des pinces. 

LA VILLE DE SION A-T-ELLE, OUI OU NON, DECIDE DE FINANCER LES FRAIS DE JUSTICE DE CHRISTIAN CONSTANTIN ?

Remarque de L’1Dex : le texte qui suit a été prononcé le 19 décembre 2016 dans la partie des « Divers » lors du Conseil général de la Ville de Sion par le conseiller général de l’AdG et cofondateur de notre site.

FC SION. ULTIME CHIRURGIE ANALE

Christian Constantin avait des soucis d’hémorroïdes après le premier match de championnat contre le FC Bâle (défaite sévère et sans appel 3 – 0). La défaite à domicile contre le Lausanne Sports de Fabio Célestini a aggravé les souffrances du boss d’Octodure qui n’eut d’autre métaphore pour qualifier son état d’un imagé « on a le feu au cul ».  La défaite contre le FC Lugano a engendré un volcan anal qui exigeait selon le docteur CC une intervention chirurgicale urgente qui ne pouvait même attendre l’après-match de Romont. Et c’est ainsi que la prétendue tumeur maligne, dite de Tholot, a été expurgée d’un coup sec de scalpel et de bistouri. Le fessier étant soudainement moins rouge, le chirurgien a choisi de ne pas faire analyser la nature, bénigne ou maligne, de l’excroissance enlevée. Les infirmiers paraissent opter très provisoirement pour une solution sans sparadrap, l’hôpital paraissant hésiter sur la marque à utiliser. On dit aussi dans les coulisses des salles d’opération que l’agent producteur de l’un des sparadraps voudrait imposer l’insertion préalable de suppositoires, dont l’effet serait d’adoucir une éventuelle chirurgie supplémentaire.

FC SION. QUEL ONGUENT POUR LES HEMORROÏDES DE CHRISTIAN CONSTANTIN ?

Après le premier match de championnat contre le champion suisse en titre, à Bâle, Christian Constantin avait fait état de l’existence d’hémorroïdes affectant son arrière-train. La cause était alors inconnue, même si tout le monde se doutait que le spectacle présenté à Saint-Jacques n’était pas pour rien dans ce désagrément de la région anale.

LE CUL DE CHRISTIAN CONSTANTIN

Christian Constantin souffre. Un peu. Pas beaucoup, c’est lui qui le dis. Alors, le site de 24Heures développe. CC se fait menaçant  : «Je ne veux pas continuer à vivre ce que j’ai vécu l’année passée. Là, aujourd’hui, je vois bien que je rentre dans une zone orange. Je ne sais pas ce que je vais faire, mais je ne suis pas du tout d’accord avec ce qu’on m’a présenté. L’année passée, je n’ai emmerdé personne et je n’ai rien eu au bout. L’année passée on m’avait tout promis et je n’ai rien vu à l’arrivée. Là, vous savez, à la fin, vous avez des hémorroïdes et ça vous emmerde un petit peu.»