AFFAIRE JEAN-MARIE BORNET. LOXLEY EST PRÊT A TEMOIGNER

Loxley, le meilleur ennemi de Jean-Marie Bornet, se dit prêt à apporter son témoignage pour aider le Conseil d’Etat à se sortir de l’ornière dans la laquelle il a engagé le dossier. Et le voilà donc se réjouissant de l’appel fait par L’1Dex à développer toutes les artères de la vérité dans un dossier bien difficile à saisir pour le simple quidam qui s’enlise dans des chemins boueux. Il convient de résumer la position de Loxley avant de lire. Grossièrement énoncé, cet homme qui a côtoyé l’ancien candidat au Conseil d’Etat fait partie du clan de ceux qui pensent que cette mesure de résiliation du contrat de travail eût dû être prise bien avant. Et voilà qu’il apporte sa pierre à l’édifice. Encore faudrait-il que l’autorité judiciaire veuille l’entendre, ce qui, à n’en pas douter, relève de l’impossibilité absolue.

Du rôle central de l’électorat PLR dans la course au Conseil d’État

Les électeurs d’Hillary Clinton vous diront qu’il faut être prudent avec les sondages, je ne saurais qu’abonder dans leur sens. Néanmoins, nous pouvons tirer quelques premiers enseignements du sondage commandé par la RTS.

Rassemblement citoyen Valais : J’aurais aimé t’aimer

Quand bien même je ne serai pas en mesure de voter pour nos élections cantonales, je suis cette campagne avec assiduité. Et il faut dire que les nombreux remous sont, cette année, venus de tous les côtés. Entre le duel Rossini – Waeber-Kalbermatten, les amourettes de Voide avec l’UDC et le combat de coqs Freysinger-Darbellay, il y a de quoi faire. Une démarche m’intrigue cependant depuis son lancement: le Rassemblement citoyen Valais.