SION JO 2026. DES QUESTIONS QUI, VRAIMENT, INTERPELLENT (201) - L'1dex

SION JO 2026. DES QUESTIONS QUI, VRAIMENT, INTERPELLENT (201)

Liminaire : L’illustration indique que FF pointe deux fois le rôle joué par L’1Dex dans cette votation !

 

Une interpellation urgente, incluant des questions (im)pertinentes, circule dans les travées du Grand-Conseil. Leurs initiants ne sont pas sans cervelle. Ils forment d’ailleurs une belle brochette de clans différents, mais qui savent penser ensemble pour éviter une route qui leur plaît pas. Sachons, tous ensemble, lire ces questions et sa courte introduction :

« Considérant la décision du parlement cantonal lors la session de mars 2018 portant sur un crédit de 100 millions
en faveur des JO 2026, se posent plusieurs questions :

1. Sur quelle base légale et financière le Gouvernement valaisan peut-il s’engager à signer le contrat olympique?
2. Quel est le montant prévisible de la participation financière du canton à la fortune de l’association ou de la SA ?
3. Qui du Gouvernement valaisan siègera au comité de l’association ou au Conseil d’Administration de la SA?
4. Quels sont le cadre et l’étendue du mandat qui serait confié au représentant de l’Etat du Valais dans ces entités?
5. Quelles compétences aurait cette personne en dehors du strict mandat qu’elle recevrait?
6. Quel serait ce mandat et le mandataire assumerait-il« ad personam » la responsabilité qui serait la sienne dans
la SA ou dans l’association ?
7. Dans le cas où un fournisseur s’adresserait à l’association/SA en faillite, quelle serait la responsabilité personnelle
du représentant de l’Etat du Valais?
8. Dans le cas où ce montage d’association/SA voyait le jour, cette nouvelle entité assumerait-elle aussi le déficit dû
aux investissements dans les autres cantons ou a-t-on prévu de émarcher les autres cantons organisateurs pour
qu’ils soient aussi membres de cette nouvelle entité?
9. Le Conseil d’Etat a-t-il envisagé que la mise en faillite de l’association ou de la SA en raison de surcoûts
excédant la fortune de celle-ci puisse conduire à ne pas payer des employés et des entreprises locales ayant oeuvré
pour les JO ? Est-il prêt à assumer cette situation ?
10. Considérant que le cadre de la votation cantonale du 10 juin prochain a été définitivement délimité par la
décision du Grand Conseil, les divers éléments annoncés à la presse n’ont-ils pas pour effet de modifier in
extremis le cadre de cette votation en violation de la loi sur les droits politiques au risque de tromper les citoyens
valaisans ?

 

La dernière question, outre son impertinence née à L’1Dex, est très pertinente. Et personne ne doute qu’en cas de votation légèrement favorable, il y aura un recours formé auprès du Tribunal fédéral pour invalider l’ensemble de la votation. Le Valais marquerait à nouveau les esprits !

 

Bonjour à ceux qui manieront la langue de bois l’écrit pour répondre aux interpellants !

Stéphane Riand

Licencié en sciences commerciales et industrielles, avocat, notaire, rédacteur en chef de L'1Dex (1dex.ch).

2 pensées sur “SION JO 2026. DES QUESTIONS QUI, VRAIMENT, INTERPELLENT (201)

  • 19 mai 2018 à 9 h 47 min
    Permalink

    Y EN A MARRE DE VOS JEUX OLYMPIQUES DE MERDE !

    Quel intérêt pour une humanité normalement évoluée d’apprendre que des athlètes ont consacré tous les efforts de toute leur vie à se partager DES CENTIEMES DE SECONDES en courant ou en sautant ou des DIXIEMES DE CENTIMETRES ? C’EST UNE IDIOTIE ABSOLUE, UNE CRETINADE, UNE DECHEANCE DE L’INTELLIGENCE HUMAINE.
    MERDE A TOUS LES CRETINS COUREURS DE FOND DE L’IDIOTIE OLYMPIQUE !

    Répondre
  • 21 mai 2018 à 14 h 38 min
    Permalink

    L’idée même de ces J.O. 2026 après 3xNON est une absurdité
    voyez Grenoble de Killy, Albertville, Torino que la plupart des infrastructures sont à l’abandon, trop cher à l’entretien et trop cher à louer pour des manifestations.
    Le seul bénéfice pour eux est le métro…

    IL Y A D’AUTRES PRIORITÉS AVANT les J.O. 2026…!
    je me suis beaucoup exprimée sur le site du NON aux J.O. 2026 et je suis allée à la Ferme Asile où la RTS à diffusé ce 7 mai à 18h j’ai été la 1ère à m’exprimer à Mr Darbellay qui lui est pour… où loger pour 1mois les Visiteurs oui 1mois il ne faut pas oublier les J.O. Paralympiques…
    il faut bien qu’ils puissent loger… personnellement voir pousser des Thyon 2000 un peu partout disséminés dans Mon Beau Valais je pense à la facture du réaménagement du territoire aux impôts que je ne  »peux » pas payer, il y a, à présent mes enfants dans la force de l’âge ceux de 1980 à 2000, puis je pense encore plus loin, je pense à mon petit-fils qui devra certainement travailler à plus d’âge pour nous payer ces J.O…
    navrée… non je ne tolère pas quand je vois, les prix exorbitant des C.M.S. pour soigner nos parents, ma maman, en a besoin, je pense à Françoise qui a un besoin vital de matériel indispensable pour être déplacée du lit à la chaise roulante, ayant des soins infirmiers à domicile matin et soir, je pense à Jean-Claude 61 ans, déjà placé en E.M.S. après 4 A.V.C. j’ose même pas imaginer la facture, sachant que mon défunt et regrété Beau-Père payais 5’000.- par mois min. il y a vécu 3 ans et lui aussi a été un Médaillé Olympique de bronze à Insbrück en 64 de bob à 4…
    sans parler du Social… une banque à zéro % mais une banque quand même je sais, j’ai personnellement VÉCU du service  »social » qu’humainement c’est Affreux et Indigne même rien qu’au regard…
    et qui peux d’ici là, Affirmer qu’il y aura de la Neige… en 2026?
    ce qui Me laisse un goût amer de la conférence à la Ferme Asile
    c’est comme de signer un contrat de bail sans en connaître le prix du loyer qu’après avoir signé…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *