Demain, c’est déjà maintenant : votez, votez en masse !

La configuration est inédite et le choix important. Voter – même blanc – c’est dire que l’on fait partie de la société dans laquelle on vit, c’est s’intégrer au corps social et clamer que l’on n’est pas indifférent au sort de ses semblables. Le Valais est polymorphe, bien différent de celui qu’on moque souvent dans d’autres cantons ; le Valais ce n’est pas que la culture viti-vinicole et les manifestations qui y sont associées, ce n’est pas que les reines d’un jour se battant dans l’arène bondée, ce n’est pas que le caractère frondeur de ses habitants, ce n’est pas que… c’est beaucoup plus. Jusqu’à présent, mes billets concernant la cam [...]

CONSEIL D’ETAT 2017 EN VALAIS. UNE COURSE AU CONSEIL FEDERAL ?

jean-René Fournier n'a pas hésité. Dans Le Temps, il a apporté son soutien à l'engagement au sein de Ensemble à droite de Nicolas Voide. Et il a indiqué ainsi à ses partisans et à son clan la route à suivre : botter le cul à Christophe Darbellay. Oskar Freysinger a dit que cette alliance visait à préserver la vraie droite valaisanne, celle à laquelle les Valaisans sont, selon lui, si viscéralement attachés. Le Valais ne veut pas un canton dirigé par la gauche. Et Darbellay, dans ses divers interviews, de rappeler qu'il est devenu un homme de ... droite, du centre droit, mais de la droite, et non pas de la gauche ! La gauche elle, une grande partie en [...]

CONSEIL D’ETAT 2017. CHRISTOPHE DARBELLAY ET LA FORMATION EN VALAIS

Avons-nous bien compris : en cas de majorité PDC au Conseil d’Etat et dans l’hypothèse où vous-même seriez, même d’une voix, devant Oskar Freysinger, vous revendiqueriez et obtiendriez, à 3 contre 2, la fonction de chef du département de la formation ?

Exactement. Je le revendiquerai et je souhaiterais obtenir une majorité au sein du collège gouvernemental.  

CONSEIL D’ETAT 2017. LE VALAIS COCU ?

(PAR DANIELLE DELACRETAZ)   Je prends rarement position publiquement sur des sujets de politique ou de religion. mais ce qui se passe dans cette campagne pour les élections au Conseil d'Etat me fait monter aux filets pour critiquer le cirque lamentable de certains ténors et autres politicards autour des candidatures au Conseil d Etat et surtout celle de Christophe Darbellay ! Je suis choquée aussi par les combines électorales, celle de Nicolas Voide, ancien Grand Baillif démocrate-chrétien, qui rejoint "Ensemble à droite " pour renforcer une droite dure en Valais, Juste pour barrer la route à Darbellay !

CHRISTOPHE DARBELLAY REPOND AUX QUESTIONS DE L’1DEX

Que faire pour que Maria puisse payer son loyer ? La guerre aux migrants ?

Un(e) Valaisan(ne) dans le besoin a droit à des aides. Personne n’est laissé sur le bas-côté de la route. Les migrants non plus. L’affiche fonde une affirmation sur un mensonge éhonté. L’effet est réussi, l’affiche provoque division et polémique. L’affaire est belle, elle évite surtout qu’on s’attarde sur les bilans et les vrais enjeux.

Christophe Darbellay et Nicolas Voide : sous la couette !

Christophe Darbellay, en vert pétant, à la recherche donc aussi de quelques voix écologiques, a brillamment dégommé la candidature de "Freysinger 2", stigmatisant un "porteur d'eau" et un candidat qui a eu peur de l'affronter dans le cadre interne des structures du parti. Au peuple donc maintenant de choisir entre un homme qui veut se servir et un autre, lui, qui veut servir. Aux citoyens de savoir ce qu'il y a lieu de faire. Il va falloir se battre. Rien de nouveau, diront certains, dans cet interview : http://canal9.ch/darbellay-le-peuple-devra-choisir-entre-ma-candidature-et-un-freysinger-2/   Pourtant, il y a du nouveau dans la phraséologie de Darbie, qui empiète incontesta [...]

Verbier. Bagnes, la Musulmane de chez nous (126)

christophe-darbellayChristophe Darbellay, à la Matinale de la Première, le 11 avril, a utilisé le qualificatif "inadmissible" pour décrire son opinion sur le comportement des adolescents qui refusent de tendre leur main à leur professeure femme. Inadmissible veut dire non admissible. Je suis pleinement en accord avec cette position. (suite…) [...]

Le Nouvelliste précède Maurice dans l’annonce de la démission de Tornay

[caption id="attachment_78624" align="alignleft" width="200"]Maurice Tornay, candidat PDC au Conseil d'Etat valaisan, Orsières, Suisse. Maurice Tornay, candidat PDC au Conseil d'Etat valaisan, Orsières, Suisse.[/caption] Nicolas Voide ne répond pas à cette douloureuse question que lui a posée le Nouvelliste : "soutiendrez-vous Christophe Darbellay le 12 mai ?". Le candidat non candidat à l'investiture du PDC exprime sa volonté de ne pas répondre. Il ne veut pas, dira-t-il, blesser Momo qui n'a pas encore dit que Tornay ne se représentera pas; il ne veut pas plus faire acte d'allégeance à Christophe Darbellay qu'il n'a pas osé affronter sous le prétexte d'un manque de temps pour faire [...]