Freysinger versus Lehky Hagen et Raggenbass : d’Hippocrate à hypocrites

inouiEn préambule, permettez-moi de vous préciser que je ne suis pas médecin. Que mon opinion sera par conséquent considérée comme peu éclairée par les spécialistes qui, à l’heure actuelle (cf. NF du jour, p. 5) se déterminent sur la question de savoir s’il faut, oui ou non, lever le secret médical pour les prisonniers dangereux. Permettez-moi encore de vous dire que sont ici concernés « trois ou quatre cas en Valais », selon Oskar Freysinger, Conseiller d’Etat chargé de la Sécurité, qui souhaite suivre les recommandations de la conférence latine des chefs de Département de Justice et Police. Permettez-moi, [...]