Christian Varone : de la Saint-Valentin à la Saint-Joseph

Ainsi donc les avocats de Christian Varone ont obtenu un nouveau report d’audience : l’affaire est reportée au 19 mars, l’innocent amoureux n’ayant pas désiré que la Saint-Valentin à Savièse soit obscurcie par quelque jugement musulman à la clarté trop turque. Dit plus simplement : espérons ensemble que l’esprit du citoyen valaisan soit illuminé par la bonté radicale et la justice libérale de chez nous. Que l’urne papale de Saint-Germain et d’ailleurs nous éloigne d’Oskar Le Méchant et que Saint-Christian offre au bas peuple son infinie bénédiction.