Je ne sais pas pourquoi mais j’aime Montreux

Alexandre, un voisin de pas loin, m’a appelé de la Tour Eiffel et m’a dit : « donne-moi sans réfléchir deux lieux en Suisse magiques que je pourrais faire découvrir à une personne chère à mon cœur ? » Je n’ai pas trop réfléchi. Le sachant bien argenté, je lui ai suggéré sans y penser Montreux et Saint-Moritz. Je vous l’accorde, j’aurais pu lui proposer le Lötschental, l’abbaye de Rômainmotier ou la bibliothèque de Saint-Gall. Mais je ne vais pas me dédire, j’aime Montreux.

De Varsovie à Barcelone avec Sacha et Jola

J’ai choisi la pire journée de l’année pour me rendre en voiture sur la Costa Brava, celle de ce dernier samedi, la journée noire, « The black day ». 880 km de bouchon à travers la France. 12 heures de trajet pour moi ce jour-là et non 9 heures. Des accordéons de voitures dans les deux sens et de vaines recommandations sur 107.7, la radio des vacanciers déambulant. Ce choix pourtant, je ne le regrette pas même si au bout de la nuit je n’ai pu m’offrir une paëlla tant désirée, les restaurants étant tous diablement bondés. Je me suis contenté d’une salade avec du fromage de chèvre concoctée par un couple émigré de Béziers.