« Jein gibts nicht »

« Noui n’est pas une réponse ». Karsten Witzmann, rédacteur en chef du Sonntagsblick, illustre par cette réponse de Normand l’ambiguïté des résultats d’un sondage commandé par son journal sur la création d’un deuxième tunnel routier au Gothard. 68% des sondés sont favorables à la construction d’un deuxième tunnel, 62% pensent qu’on peut le financer grâce à un péage routier et 62% refusent de supprimer l’article constitutionnel sur la protection des régions alpines limitant le trafic. En résumé, le peuple a dit : « Oui, nous voulons un deuxième tunnel et nous sommes prêts à le payer. Mais non, nous ne voulons pas d’augmentation du trafic. »