Embarquons pour Reykjavik

A l’occasion de l’interview donnée à Canal 9 au sujet de la démission de Jean-Marie Cleusix, Oskar Freysinger a rejoint, au panthéon de la communication politique estivale effarante, Hans-Rudolf Merz au temps de la crise des otages suisses en Lybie ou l’inégalable Jean-François Mattei, ministre de la santé prenant le frais au bord de sa piscine pendant la canicule de 2003. Que nous dit ce moment d’égarement freysingerien ?